<strong>Rivière Osgood : un aménagement d'exception</strong>

Gabriel St-Hilaire redaction.thetford@tc.tc
Publié le 7 juin 2013

La présentation du bilan et l'inauguration de la deuxième phase du projet d'aménagement durable de la rivière Osgood, à Kinnear's Mills, ont eu lieu cet avant-midi (vendredi). L'ensemble des réalisations accomplies dans le cadre de ce projet hors du commun au Québec représente un investissement de 532 276 $.

Chiffrée à 181 500 $, la deuxième phase du projet a permis de poursuivre les efforts d'aménagement et de restauration débutés en 2010, tout en apportant des solutions concrètes aux problèmes soulevés par l'étude de caractérisation du bassin versant.

Le bilan démontre clairement les effets positifs du projet sur l'habitat de l'omble de fontaine et sur les usagers qui peuvent profiter d'un superbe site pour tenir des activités de mises en valeur comme l'ensemencement de truites, la Fête de la pêche et la fondation d'une école de pêche à la mouche destinée aux enfants. En somme, l'objectif est de permettre à la communauté de se réapproprier la rivière.

 

Inédit au Québec

Les derniers travaux entrepris ont consisté en l'aménagement de cinq seuils, 13 déflecteurs, 18 fosses (pour un total de 32) et 50 abris pour les poissons. De plus, le projet comprenait l'enrochement des berges sur une longueur de 140 mètres, installation qui a d'ailleurs déjà fait ses preuves lors des crues de 2012. Enfin, le sentier pédestre riverain déjà existant a été prolongé pour atteindre le territoire de la municipalité de St-Jacques-de-Leeds grâce à ses 4,5 kilomètres.

Mentionnons qu'un projet de cette ampleur est tout à fait inédit au Québec. Les habitants de la petite municipalité peuvent donc se compter chanceux. « Aucun aménagement de la sorte n'est aussi complet ailleurs en province. Le seul projet comparable à celui-ci a été mis sur pied à Nicolet », a indiqué Mathieu Wera-Bussières du Groupement Agro-Forestier Lotbinière-Mégantic après l'inauguration du site.

Le député Laurent Lessard est d'ailleurs conscient de la chance des résidents de bénéficier d'un tel privilège. « Je tiens à signaler l'importance de ce projet qui a un impact direct sur la qualité de vie des citoyens de Kinnear's Mills et de tous ceux qui viendront profiter des aménagements qu'offre ce magnifique site », a-t-il fait valoir par voie de communiqué.

 

De multiples collaborateurs

Les investissements pour le développement de la rivière Osgood résultent de la mise en œuvre de différents programmes dont la conception, le financement et le déploiement ont été assurés par la collaboration de plusieurs partenaires :

Le Groupement Agro-Forestier Lotbinière-Mégantic, le Groupe de concertation des bassins versants de la zone Bécancour, le Regroupement des chasseurs et pêcheurs de la MRC des Appalaches, la Fondation de la Faune du Québec, la Conférence régionale des élus de Chaudière-Appalaches, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, le député de Lotbinière-Frontenac Laurent Lessard, les Caisses Desjardins de la région de Thetford et, enfin, les municipalités de Kinnear's Mills et de St-Jacques de Leeds.

« Je désire souligner l'importante contribution des nombreux partenaires qui nous ont supportés dans cette aventure. Je suis également reconnaissant envers les propriétaires de boisés qui nous ont autorisé un droit de passage afin que la population puisse dorénavant accéder à cette magnifique rivière », a mentionné Robert Blais, président du GAFLM, lors du point de presse.

Cliquez ici pour visionner la vidéo de ce reportage.