Une subvention de 100 000 $ pour ne pas pénaliser les usagers

Transport interurbain

Jean-Hugo Savard jean-hugo.savard@tc.tc
Publié le 19 décembre 2014

autobus

Le gouvernement du Québec accorde une subvention de 100 000 $ à la MRC des Appalaches pour compenser l'augmentation des coûts de transport entraînés par l'abandon du service interurbain entre Thetford Mines et Victoriaville sur la desserte menant à Montréal par Orléans Express.

À compter du 18 janvier, les usagers qui voudront se rendre dans la métropole devront d'abord faire un détour par Québec. Grâce à l'aide gouvernementale, le coût du billet demeurera toutefois le même que celui en vigueur actuellement.

Le préfet Paul Vachon se réjouit de cette annonce. «C'est une très bonne nouvelle, mais je m'attendais plus à un montant de 200 000 $ parce que cela représentait les chiffres de l'an dernier. Je vous dis que c'est une bonne nouvelle, mais ce n'est pas vraiment le cas puisque les gens qui voudront se rendre à Victoriaville n'auront plus de transport.»

Selon lui, il faudra trouver des solutions pour desservir à nouveau cette clientèle. «Nous avons le mandat de travailler sur un service de transport collectif parce que nous sommes à peu près l'une des seules MRC qui n'offre pas ce type de transport sur l'ensemble de son territoire. C'est un dossier très important», a-t-il conclu.

Rappelons que la Commission des transports du Québec, dans sa décision du 9 octobre dernier, a permis à Orléans Express de suspendre ses activités dans les régions de la Mauricie et de la Chaudière-Appalaches et de les réduire considérablement en Gaspésie.