Amikash: un centre d’achats en ligne

Hubert Lapointe hubert.lapointe@tc.tc
Publié le 26 juin 2014

Alexandre Faucher et Éric Laflamme, les deux initiateurs principaux d'Amikash.

©Gracieuseté

La plate-forme d’achat en ligne Amikash, initiée par deux hommes de la région, est officiellement accessible depuis le 16 juin dernier. Pour accélérer l'effervescence autour du projet, les instigateurs souhaitent relever le défi d’inscrire gratuitement 100 000 membres Amikash le plus rapidement possible.

Amikash.ca se veut une plate-forme web à partir de laquelle les gens peuvent magasiner et acheter en ligne chez leurs marchands préférés et recevoir une remise en argent comptant allant jusqu’à 35 % de leurs achats.

« L’objectif est clair: être 100 000 membres Amikash. Plus il y aura de gens inscrits, plus les marchands d’ici seront interpellés par la plate-forme, et plus le pourcentage de remises aux membres en argent comptant à chacun de leur achat sera intéressant. En s’inscrivant, la population démontre auprès des entreprises québécoises leur volonté d'acheter en ligne des produits et services d’ici. Une belle façon de les motiver à développer et bonifier leur offre en ligne! », a déclaré Alexandre Faucher, initiateur principal d'Amikash.

« Notre volonté initiale est de contribuer au développement du commerce électronique des entreprises québécoises qui accusent un retard important en comparaison à ce qui se fait ailleurs. Près de 70 % des Québécois magasineraient en ligne, mais 75 % des 7,3 milliards de dollars qu’ils y dépensent le sont sur des sites étrangers. C'est réellement inquiétant pour notre économie. Nous souhaitons donc offrir une vitrine développée ici aux entreprises d'ici, pour les stimuler à intensifier leurs efforts de commercialisation en ligne et par le fait même, contribuer à leurs revenus par les affaires électroniques », de poursuivre M. Faucher.

La plate-forme Amikash est en ligne depuis la mi-juin, et déjà plus d’une centaine de commerces y sont affiliés. Des marchands québécois, pour qui le principe est encore nouveau, sont actuellement sollicités et leur enthousiasme serait plus que positif.

Soulignons que le projet Amikash a été instauré par Alexandre Faucher, né à Sainte-Marie et élevé à East-Broughton, supporté par sa sœur Geneviève, d'Éric-Michel Hallé de Saint-Joseph-de-Beauce et d'Éric Laflamme de Thetford Mines. Des intervenants en ce qui a trait au développement de la plate-forme ainsi que Marika Laflamme de Saint-Éphrem sont également impliqués dans le projet.