Le centre-ville de Thetford Mines sous la loupe

Publié le 10 février 2016

Des étudiants de l'École d'architecture de l'Université Laval tenteront de mieux cerner d'éventuels besoins en matière d'aménagement du centre-ville. 

©Photo gracieuseté - Ville de Thetford Mines

THETFORD. L’opinion de la population de Thetford Mines est sollicitée d’ici le mardi 1er mars afin de mieux cerner d’éventuels besoins en matière d’aménagement du centre‐ville.

Cette nouvelle étude est menée par des étudiants à la maîtrise en design urbain de l’École d’architecture de l’Université Laval et se fait en collaboration avec des intervenants de Thetford Mines.

«La consultation vise à connaître l’opinion des gens sur le centre‐ville, ainsi que quelques‐unes des habitudes de consommation et de fréquentation. Le travail de ces étudiants consiste à élaborer une hypothèse de réaménagement urbain pour envisager l’avenir de cette portion de la ville. La participation de tous est primordiale afin de bien cerner la clientèle et mieux cibler d’éventuels besoins en matière d’aménagement», a mentionné Gina Turgeon, directrice du Service d’urbanisme.

Toute personne qui désire remplir le questionnaire intitulé «Une réflexion sur l’avenir du centre‐ville» peut y accéder par le biais du site Web de la Ville de Thetford Mines. «Même s'il s'agit d'un exercice académique, les résultats qui en découlent sont toujours pertinents. Il y a entre autres eu le dépôt de projets universitaires par District K4 en 2014 et la tenue du concours d’idéation «la Charrette» en février 2015 qui ont permis d’obtenir des avenues variées pour notre centre‐ville», a indiqué le maire Marc-Alexandre Brousseau.

Selon lui, ce nouveau partenariat avec l’École d’architecture de l’Université Laval permettra à ces étudiants d’évaluer l’accès à la rivière Bécancour à l’arrière de la Maison de la culture, ainsi qu’au parc Saint‐Noël et d’analyser l’aménagement de voies de circulation au centre‐ville tout en y proposant des orientations.

Ce projet est sous la tutelle de Geneviève Vachon, architecte, professeure titulaire et fille du célèbre architecte Émilien Vachon. La mémoire de ce dernier a entre autres été reconnue par la Ville de Thetford Mines en 2015 lors de la création du «Prix reconnaissance d’architecture» et récemment par la Ville de Québec dans le cadre des «Mérites d'architecture». (JHS)

Le centre-ville de Thetford Mines sous la loupe

Publié le 10 février 2016

Des étudiants de l'École d'architecture de l'Université Laval tenteront de mieux cerner d'éventuels besoins en matière d'aménagement du centre-ville. 

©Photo gracieuseté - Ville de Thetford Mines


THETFORD. L’opinion de la population de Thetford Mines est sollicitée d’ici le mardi 1er mars afin de mieux cerner d’éventuels besoins en matière d’aménagement du centre‐ville.

Cette nouvelle étude est menée par des étudiants à la maîtrise en design urbain de l’École d’architecture de l’Université Laval et se fait en collaboration avec des intervenants de Thetford Mines.

«La consultation vise à connaître l’opinion des gens sur le centre‐ville, ainsi que quelques‐unes des habitudes de consommation et de fréquentation. Le travail de ces étudiants consiste à élaborer une hypothèse de réaménagement urbain pour envisager l’avenir de cette portion de la ville. La participation de tous est primordiale afin de bien cerner la clientèle et mieux cibler d’éventuels besoins en matière d’aménagement», a mentionné Gina Turgeon, directrice du Service d’urbanisme.

Toute personne qui désire remplir le questionnaire intitulé «Une réflexion sur l’avenir du centre‐ville» peut y accéder par le biais du site Web de la Ville de Thetford Mines. «Même s'il s'agit d'un exercice académique, les résultats qui en découlent sont toujours pertinents. Il y a entre autres eu le dépôt de projets universitaires par District K4 en 2014 et la tenue du concours d’idéation «la Charrette» en février 2015 qui ont permis d’obtenir des avenues variées pour notre centre‐ville», a indiqué le maire Marc-Alexandre Brousseau.

Selon lui, ce nouveau partenariat avec l’École d’architecture de l’Université Laval permettra à ces étudiants d’évaluer l’accès à la rivière Bécancour à l’arrière de la Maison de la culture, ainsi qu’au parc Saint‐Noël et d’analyser l’aménagement de voies de circulation au centre‐ville tout en y proposant des orientations.

Ce projet est sous la tutelle de Geneviève Vachon, architecte, professeure titulaire et fille du célèbre architecte Émilien Vachon. La mémoire de ce dernier a entre autres été reconnue par la Ville de Thetford Mines en 2015 lors de la création du «Prix reconnaissance d’architecture» et récemment par la Ville de Québec dans le cadre des «Mérites d'architecture». (JHS)