L'avenir de la piscine du Cégep de Thetford à l'étude


Publié le 14 mars 2017

La piscine du Cégep de Thetford, qui date du début des années '70, pourrait être appelée à fermer.

©Copyright 2009, Mike Watson Images Limited.

La direction du Cégep de Thetford se donne jusqu'au vendredi 24 mars pour analyser la situation et prendre une décision finale quant à l'avenir de sa piscine.

La coordonnatrice aux communications, Édith Jacques, a confirmé au Courrier Frontenac que des travaux sont à prévoir et que l'étude en cours permettra d'amasser toutes les informations nécessaires qui mèneront soit vers une restauration de l'infrastructure ou carrément vers sa fermeture. Au moment d'écrire ces lignes, elle n'était toutefois pas en mesure de donner plus de détails sur ce dossier.

Consultation publique réclamée

En réaction, le président du comité exécutif du Syndicat des enseignants du Cégep de Thetford, Jean Fortin, s'est dit étonné d'apprendre, tout juste avant le congé de la relâche, que l'avenir de la piscine était de nouveau menacé.

«Il y a trois ou quatre ans, un premier projet de démantèlement avait été mis sur papier. Une consultation avait révélé que le milieu tenait à sa piscine et qu'il y avait moyen de faire autrement. L'ancienne direction générale avait reculé en disant qu'elle était importante pour une certaine clientèle», a mentionné M. Fortin.

Ce dernier croyait que ce dossier était clos. Il a toutefois appris qu'une décision était déjà presque coulée dans béton et que le conseil d'administration en serait saisi le mercredi 22 mars. «Nous sommes intervenus auprès de la direction en lui faisant part que nous devions nous parler. Nous voudrions que le milieu soit consulté et que les gens puissent s'exprimer là-dessus. C'est un équipement collectif.»

Quand on prend une décision de cette ampleur qui a des impacts, il faut le faire au terme d'une consultation menée en bonne et due forme Jean Fortin

Selon les rumeurs qui circulent, l'établissement aurait comme projet d'y aménager une nouvelle salle destinée à l'une de ses équipes sportives. «Les informations que j'ai ne sont que des ouï-dire. Officiellement, nous ne sommes pas au courant du pourquoi. Nous espérons que le collège va nous annoncer qu'il y a effectivement un projet et que celui-ci sera diffusé dans le milieu», a déclaré M. Fortin.

La clientèle d'abord

De son côté, une étudiante en Techniques d'éducation spécialisée au Cégep de Thetford, Véronique Roy, croit que la direction tente de prendre cette importante décision en catimini. Selon elle, il est important de penser aux utilisateurs. «Une personne proche de moi, qui a une déficience physique, bénéficie de ce service deux fois par semaine depuis de nombreuses années. C'est sa seule activité.»

Elle avance que la piscine de la Polyvalente de Thetford n'est pas adaptée pour accueillir ce type de clientèle. «L'eau est froide et son niveau est trop élevé. Pour une personne avec une déficience physique ou intellectuelle, il faut que ce soit plaisant. La piscine du Cégep est plus chaude et il y a des rampes d'accès», a-t-elle ajouté.

Mme Roy déplore d'ailleurs le fait que la chaise adaptée permettant de descendre les personnes à mobilité réduite dans l'eau soit brisée depuis au moins un an, ce qui empêche des membres du Regroupement des personnes handicapées physiques de la région de Thetford de pouvoir pratiquer des activités aquatiques au Cégep.