62 millions $ pour des projets d'infrastructures liés à l'eau

Publié le 20 mars 2017

Le ministre fédéral, Jean-Yves Duclos, et la députée de Bellechasse et ministre responsable de Chaudière-Appalaches, Dominique Vien, entourent la mairesse de Sainte-Claire Denise Dulac lors de l'annonce.

©TC Média - Éric Gourde

Les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé le financement de 36 projets pour améliorer les infrastructures liées à l'eau dans la région de la Chaudière-Appalaches. Deux de ces annonces concernent Adstock et East Broughton.

Québec et Ottawa souhaitent ainsi contribuer à la préservation des cours d'eau en investissant dans des projets qui garantissent le maintien et l'efficacité des réseaux d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées.

Le gouvernement du Canada investira plus de 37,3 millions $ pour ces projets et le gouvernement du Québec accordera une aide financière de plus de 24,9 millions $, pour une contribution totale conjointe de plus de 62,3 millions $. Les municipalités compléteront ainsi le financement dans une proportion avoisinant 17 % des coûts.

Le ministre fédéral de la Famille et député de Québec, Jean‑Yves Duclos, accompagné de la ministre responsable de la région Chaudière-Appalaches, Dominique Vien, ont annoncé un investissement de plus de 62,3 millions $ au nom de leurs gouvernements respectifs lors d'une rencontre de presse à Sainte-Claire dans Bellechasse.

«Dans certains cas, les infrastructures datent de plusieurs dizaines d'années et étaient dues pour une mise aux normes ou un changement purement et simplement. Nos routes pourront en bénéficier du même coup, car elles seront réparées à ces endroits par le fait même», ont convenu les deux ministres.

MRC des Appalaches

Adstock et East Broughton sont les deux seules Municipalités de la MRC des Appalaches faisant partie de cette annonce.

À Adstock, le fédéral a consenti 2 millions $ $ et le provincial 1,3 million $ pour la mise aux  normes du réseau d'aqueduc Ostiguy au lac Jolicoeur et le renouvellement de conduites d'eau dans ce secteur. «Il y a une dizaine d'années, la responsabilité de ces infrastructures a été remise à Adstock puisqu'auparavant c'était privé. Le réseau sera relié à celui du reste du secteur Saint-Méthode. Ces travaux devraient s'amorcer cet été», a expliqué le maire Pascal Binet.

Au total, le projet est évalué à un peu plus de 4 millions $. La Municipalité en défrayera une partie en instaurant une taxe de secteur pour financer ces travaux.

À East Broughton, le fédéral et le provincial ont tous deux consenti un montant de 582 850 $ grâce au nouveau fonds Chantiers Québec-Québec, volet fonds des petites collectivités, pour la réfection du système de collecte des eaux usées. Les travaux seront effectués sous plusieurs tronçons de rue, notamment l'avenue Notre-Dame, ainsi que les rues Pelletier et Principale. Le projet comprend également des travaux de voirie et la remise en état des lieux.

La Municipalité en avait déjà fait l'annonce en novembre dernier. Le maire Kaven Mathieu avait alors souligné que le remplacement de plusieurs conduites d'eau potable, usée et pluviale sur le territoire d'ici les prochaines années nécessiterait des investissements de 12 millions $.

Un texte d'Éric Gourde et de Claudia Fortier