Trois lauréats récompensés pour leurs projets architecturaux

Publié le 2 avril 2017

Le maire Marc-Alexandre Brousseau et la conseillère Josée Perreault aux côtés de la récipiendaire Nadia Thomas et des propriétaires de Menuiserie Parent et fils.

©Photo gracieuseté

La Ville de Thetford Mines a souligné, le mardi 21 mars, le travail remarquable de propriétaires, d'architectes, de designers et d'entrepreneurs ayant réalisé des projets de construction et de rénovation sur le territoire. 

Pour l’occasion, le conseil municipal a procédé à la remise de trois plaques honorifiques. Francine Ouimet et Robert Dupuis ont obtenu le prix Paul-André-Caouette, dans la catégorie résidentielle, pour les travaux effectués à leur résidence. Yvan Faucher a quant à lui reçu le prix Jean-Berchmans-Gagnon pour le projet du Centre historique de la mine King dans la catégorie non résidentielle, alors que Nadia Thomas s’est vu remettre le prix Émilien-Vachon, à titre de mention coup de cœur.

«Il faut savoir que les projets devaient respecter un certain nombre de critères, dont le caractère architectural du lieu, la qualité de l’intégration en relation avec l’environnement immédiat et le souci de conservation des caractéristiques architecturales propres au bâtiment. Le Prix reconnaissance d’architecture permet de mettre de l’avant les tendances et les orientations en matière de développement urbain de la municipalité et de valoriser notre patrimoine bâti tant au niveau résidentiel, industriel que commercial ou encore au niveau de l’aménagement du terrain», a précisé Gina Turgeon, directrice du Service d’urbanisme.

 «L’architecture est omniprésente dans notre environnement. Elle influence notre qualité de vie et notre sentiment d’appartenance à notre milieu. Elle fait partie de notre culture collective et nous concerne tous. C’est pourquoi nous devons nous en préoccuper et développer des outils nous permettant de mieux mettre en valeur la beauté de nos paysages et développer l’attractivité de notre ville», a mentionné le maire Marc-Alexandre Brousseau.