Une marche pour exiger l’étiquetage des OGM

Publié le 17 mai 2017

La marche mondiale «Plus fort que Monsanto» aura lieu à Thetford Mines, samedi.

©Sylvie Brunelle

Une marche aura lieu dans les rues de la ville de Thetford Mines, le samedi 20 mai, pour exiger l’étiquetage des organismes génétiquement modifiés (OGM) au Québec et dénoncer le modèle agro-industriel actuel qui promeut l’utilisation massive de la chimie et des pesticides.  

Cet événement, qui se veut une activité familiale et festive, s’amorcera dès 11 h à la Place de la paix, devant le Cégep. Les participants sont appelés à porter un chandail vert. L’itinéraire prévoit une visite au bureau de Laurent Lessard, député local et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, afin de faire valoir cette position et l'inciter à agir dans ce dossier majeur.

Plus de 60 pays ont déjà adopté un étiquetage obligatoire des produits contenant des OGM et plusieurs ont même banni leur culture. Nombreux Québécois demandent, depuis plusieurs années, l’étiquetage obligatoire des OGM ainsi que le virage vers une agriculture plus locale et écologique.

La marche de quatre kilomètres, où les animaux de compagnie sont aussi les bienvenus, se terminera vers 12 h devant le Cégep. Tous sont invités à rester sur place après la marche et à apporter leur nourriture pour partager un pique-nique.

Cet événement est mondial, ainsi plusieurs milliers de citoyens marcheront dans les rues de près de 188 de villes, dans 35 pays à travers le monde. D’autres marches sont d’ailleurs prévues dans la province, soit à Québec, à Montréal et à Saint-Georges-de-Beauce.