Sections

Québec confirme 13,2 millions $ pour le prolongement du réseau gazier

Dans la MRC des Appalaches


Publié le 13 juillet 2017

Le prolongement du réseau gazier est bien accueilli par les élus de la région.

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Le gouvernement du Québec a annoncé jeudi sa participation financière pour le prolongement du réseau de distribution de gaz naturel dans la MRC des Appalaches à une hauteur maximale de 13,2 millions $.

Ce projet, évalué à 20 millions $, dont 2 millions $ seront assumés par l'entreprise Gaz Métro, s'étendra sur près de 37 km. Il touchera les secteurs de Black Lake, de l'aéroport de Thetford Mines, d'Adstock et de Sainte-Clotilde-de-Beauce. Le marché potentiel dans la région représente un volume de 2 370 500 mètres cubes de gaz naturel.

Pour Sébastien Acteau des compagnies Bercomac et Mahindra Canada-Est, situées dans le parc industriel d'Adstock, l'extension du réseau est accueillie à bras ouverts. «Cela représentera plus de 30 000 $ d'économies annuelles récurrentes qui nous permettront d'être plus compétitives dans le marché, de consolider les emplois et de considérer de nouveaux projets d'investissements.»

Au total, une vingtaine d'entreprises des marchés industriels, institutionnels et commerciaux pourront être raccordés au réseau, dont Boulangerie Saint-Méthode, Portes et fenêtres Isothermic, Rad Technologies et Dundee Technologies durables pour n'en nommer que quelques-unes.

«Je me réjouis de l'annonce d'aujourd'hui puisque l'extension de ce réseau de distribution de gaz naturel favorisera le développement économique régional et rendra les entreprises moins polluantes et compétitives. Nos entrepreneurs prennent des décisions d'affaires tous les jours, alors je suis très heureux de pouvoir les appuyer», a mentionné le ministre des Transports et député de Lotbinière-Frontenac, Laurent Lessard.

Précisons que les 4,4 millions $ restants devront être assumés par le gouvernement du Canada via le fonds de 50 millions $. «La portion du fédéral qui n'est pas confirmée, mais qui devrait l'être sous peu, est suffisante pour réaliser le prolongement du réseau de gaz naturel. Il en manque pour nos autres projets. Le gouvernement provincial a annoncé qu'il y aurait éventuellement un fonds dans la région et nous travaillons là-dessus», a ajouté le préfet de la MRC des Appalaches, Paul Vachon.

Notons que le gouvernement du Québec a également annoncé, le lundi 10 juillet, une aide financière de 6,7 millions $ pour le prolongement du réseau de distribution de gaz naturel dans la municipalité de Saint-Éphrem. Le marché initial potentiel représente un volume de près d'un million de mètres cubes.

Évaluée à près de 8 millions $, cette portion de 18 kilomètres permettra de lier la municipalité de Sainte-Clotilde-de-Beauce à Saint-Éphrem. Les travaux suivant ces deux annonces devraient s'amorcer dès le printemps 2018 pour se conclure à l'automne.