La santé durable en 2016

Une chronique de l'Association pour la santé publique du Québec

Publié le 9 janvier 2017

Les lauréats des trois prix Distinction santé durable de 2016 sont : Boucar Diouf, Alexandre Taillefer et Suzanne Roy, mairesse de la Ville de Sainte-Julie.

En février 2016, l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) rendait public son énoncé de position intitulé Bâtir la santé durable au 21e siècle. Ce document identifiait les principaux défis de santé du 21e siècle et apportait aux gouvernements des pistes de solutions concrètes. Le mouvement est bien amorcé et le message circule de plus en plus. En effet, nous ne sommes plus les seuls à parler de santé durable : Sylvie Bernier, sur les ondes de Radio-Canada a martelé, à plusieurs reprises, l’importance de faire de la santé durable, par la prévention, une priorité pour tous. En ce début d’année, dressons le bilan des contributions de l’ASPQ à la santé durable des Québécois pour 2016.

Dossier Alcool :

·         Dans La Presse Plus, l’ASPQ a dénoncé le laxisme de l’application des Lois en matière de publicités de boissons alcooliques. Saviez-vous qu’il est interdit au Québec d’offrir de l’alcool gratuitement dans un bar? Ainsi, les Ladies Night contreviennent à la Loi. Encore aujourd’hui, à Montréal et probablement ailleurs au Québec, il est possible pour une femme de boire gratuitement presque tous les soirs de la semaine, une situation que condamne l’ASPQ.

Dossier Produits, services et moyens amaigrissants (PSMA) :

·         Nous avons déposé un mémoire dans le cadre de la consultation de Santé Canada sur les produits de santé naturels. En effet, plusieurs PSMA sont en vente libre dans les pharmacies en tant que produits de santé naturels. L’ASPQ souhaite une réglementation plus sévère et des preuves scientifiques fiables et rigoureuses démontrant l’efficacité et l’innocuité de ces produits  avant d’en permettre la vente libre. À ce sujet, je vous recommande de lire l’article paru dans La Presse Plus dans lequel l’ASPQ dénonce les méthodes d’homologation de certains de ces produits par Santé Canada.

Dossier Boissons Énergisantes :

·         Afin de protéger les enfants et les adolescents, le Parlement européen a récemment adopté à l’unanimité une résolution qui demandait aux États membres d’envisager l’introduction de règles sur la commercialisation des boissons à teneur élevée en caféine ou de denrées alimentaires auxquelles on ajoutait de la caféine. L’ASPQ en a profité pour demander au gouvernement une réglementation plus sévère du marketing de ces produits, car leurs stratégies visent les jeunes et les incitent à  un mode de vie aventureux en s’associant à des sports extrêmes et en leur attribuant des propriétés d’invincibilité.

Dossier Cannabis :

·         Avec l’annonce du gouvernement Trudeau qui souhaite légaliser le cannabis à des fins récréatives, l’ASPQ travaille à documenter et à faire en sorte que les enjeux de santé publique demeurent au cœur de la réglementation à venir. Nous avons entre autres soumis un mémoire dans le cadre de la consultation du groupe de travail sur la légalisation et la réglementation du cannabis. De plus, elle a organisé une journée de conférence sur la légalisation du cannabis, ses défis, ses tendances et ses perspectives. Finalement, elle a réagi, par voie de communiqué, au rapport final du groupe d’experts en soulevant l’importance d’interdire le marketing des produits du cannabis et  d’interdire la vente de produits comestibles du cannabis.

En plus de souligner le travail en santé publique des Drs Richard Lessard et Gary Kobinger, l’ASPQ a également récompensé l’apport de personnalités qui œuvrent à l’extérieur du milieu de la santé, mais qui, par leur travail et leur exemple, contribuent au mieux-être de la société. Les lauréats des trois prix Distinction santé durable de 2016 sont : Boucar Diouf, Alexandre Taillefer et Suzanne Roy, mairesse de la Ville de Sainte-Julie. Un entrepreneur responsable, visionnaire, un communicateur qui propage des valeurs nobles et une politicienne dévouée au mieux-être de sa communauté sont tous de vrais bâtisseurs de santé durable.

Vous pouvez aider l’ASPQ à poursuivre ses actions et devenir vous aussi bâtisseurs de santé durable : je vous invite à participer au mouvement et à  devenir membre de l’ASPQ.  

Émilie Dansereau, chargée des dossiers Saines habitudes de vie à l'Association pour la santé publique du Québec

Plus d'infos en cliquant ici