Lady Gaga au Super Bowl: couvrez ce ventre que je ne saurais voir

Une chronique de l'Association pour la santé publique du Québec

Publié le 13 février 2017

Lady Gaga a répondu à ses détracteurs via Instagram.

©Capture d'écran Instagram

Pour résumer le Super Bowl 51, j’aurais pu parler de surconsommation d’ailes de poulet ou d’alcool, ou d’une fin de match endiablée et mémorable. Mais ce qui a retenu mon attention (et pas seulement la mienne, à en croire les réseaux sociaux), c’est la réaction des gens au sujet du bourrelet de Lady Gaga.

Si je pouvais ajouter une émoticône à mon texte, il y aurait un roulement d’yeux. Comment décrire en quelques mots  la prestation de Lady Gaga ?Époustouflante, pleine d’énergie, impressionnante, à couper le souffle, mais taper sur votre moteur de recherche préféré les mots Lady Gaga et Super Bowl et vous obtiendrez en premier lieu  des commentaires sur le petit bedon qu’elle affichait dans son deux pièces ajusté.

Comment se fait-il qu’en 2017, malgré toutes les batailles menées pour la diversité corporelle, la lutte aux inégalités et l’éducation quant aux troubles alimentaires et à la préoccupation excessive à l’égard du poids, nous soyons encore si nombreux à nous arrêter pour critiquer l’apparence physique d’une artiste? Lady Gaga s’est entraînée pendant sept mois pour ce spectacle et elle était dans une forme splendide. Elle a dansé, chanté et offert une prestation hors du commun.

Lady Gaga a répondu à ses détracteurs. Elle est habituée à faire l’objet de critiques au sujet de son apparence physique et sait y faire face. Depuis plusieurs années, elle diffuse un message d’acceptation de soi et de la diversité sous toutes ces formes. Toutefois, toutes les jeunes filles n’ont pas cet aplomb, cette confiance en soi qui fait en sorte que l’on garde la tête droite et que l’on continue son chemin.

Quel message passe-t-on en critiquant le mini ventre de Lady Gaga? Je ne peux m’empêcher de penser qu’un homme ne suscite jamais ce genre de réaction. Quand tu es une femme, peu importe ce que tu fais, ton apparence sera scrutée à la loupe.

Lady Gaga est une artiste accomplie. Qu’elle ait ou non du ventre n’y change absolument rien. Je rêve du jour où les  femmes seront écoutées pour ce qu’elles ont à dire, sans tenir compte  de leur apparence physique. Il reste encore du chemin à parcourir avant de pouvoir parler d’égalité entre les hommes et les femmes. L’image corporelle n’en est qu’une mince illustration.

Émilie Dansereau, chargée des dossiers Saines habitudes de vie à l'Association pour la santé publique du Québec

Plus d'infos en cliquant ici