36 chefs d’accusation supplémentaires déposés

Voleurs pris en flagrant délit    


Publié le 10 mai 2017

Palais de justice de Thetford Mines

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Les deux hommes qui avaient été arrêtés en flagrant délit d’introduction par effraction et vol dans une station-service de Thetford Mines au cours de la soirée du 2 mai dernier font face à 36 chefs d’accusation supplémentaires pour des dossiers survenus à Thetford Mines et Québec, mais aussi dans six autres municipalités des MRC de Lotbinière, de La Côte-de-Beaupré et de L’Érable.    

Les résidents de Québec, Normand Michel Raymond-Lamoureux, 33 ans, et Alexandre Savard, 22 ans ont été chacun été accusés lundi et mardi au palais de justice de Thetford Mines de complot, méfait (15 chefs), vol de moins de 5000 $ (2 chefs), possession d’outils de cambriolage, introduction par effraction et vols (16 chefs) et port d’un déguisement dans l’intention de commettre un acte criminel.                                          

Alexandre Savard a été libéré sous engagement assorti de plusieurs conditions, dont celles de ne pas quitter le Québec et ne pas consommer de boissons alcoolisées. La suite des procédures dans son cas a été fixée au 18 août prochain. Quant à Normand Michel Raymond-Lamoureux, récidiviste en la matière, il est demeuré détenu à la suite de sa comparution. Sa prochaine présence en cour a été fixée au 12 juin prochain.

Le travail concerté des enquêteurs de la Sûreté du Québec et de la Sûreté municipale de Thetford Mines a permis de mettre en commun plusieurs dossiers d’introduction par effraction et vol survenus entre le 27 mars et le 2 mai de cette année. Pour Thetford Mines, cinq commerces avaient été ciblés, dont l’un d’eux à deux reprises. Ces 36 chefs d’accusations viennent s’ajouter aux six précédents qui avaient été déposés envers chacun d’eux le 3 mai dernier, à la suite de leur arrestation.

Arrêtés en flagrant délit

Vers 23 h 40, le mardi 2 mai, les patrouilleurs de la Sûreté municipale de Thetford Mines ont reçu un appel signalant le déclenchement d’un système d’alarme dans un dépanneur de la rue Notre-Dame Est. Ayant en mémoire les trois dossiers de vols dans des dépanneurs survenus dans la nuit du 20 avril dernier, les policiers ont ouvert l’œil chemin faisant afin de détecter des anomalies dans les commerces semblables tout au long de leur parcours.

Rendus près de la station-service située au coin de la 1re rue et de la Notre-Dame Est, les policiers ont remarqué du mouvement à l’intérieur du commerce. En s’approchant du bâtiment, ils ont aperçu des débris de verre au sol provenant de la porte d’entrée. Après avoir investi les lieux, ils ont procédé à l’arrestation des deux hommes.

Peu de temps après, les policiers se sont rendus au commerce où s’était déclenchée l’alarme. Une scène semblable les attendait et des cigarettes avaient été volées.