Sections

Arrêté en état d'ébriété, il pourrait être accusé de voies de fait contre sa conjointe

Publié le 27 juin 2017

L'incident s'est produit 23h50, le 18 juin.

©Photo TC Media - Archives

Les policiers de la Sûreté municipale ont été appelés à se rendre sur la rue Lafond, le samedi 24 juin vers 22 h, où une dame refusait d’ouvrir la porte à son ex-conjoint car ce dernier était agressif.

À leur arrivée sur le lieux, les agents ont procédé à l’arrestation du suspect âgé de 28 ans alors qu’il se trouvait dans un véhicule en état d’ébriété. Les échantillons d’haleine recueillis avec l’alcootest ont indiqué des taux tout près du triple de la limite légale.

Afin d’assurer sa sécurité et éviter les risques de récidives, les policiers ont gardé le suspect en cellule. Il a été libéré le lendemain matin sous promesse de comparaître assortie de plusieurs conditions, en date du 1er septembre 2017.

Cet individu est le même qui avait été arrêté le samedi 10 juin dernier pour avoir été impliqué dans un accident matériel avec les capacités affaiblies par l’alcool. Des accusations supplémentaires telles que voies de fait, avoir proféré des menaces et harcèlement criminel pourraient être déposées à l’endroit de cet homme lors de sa comparution à venir.

Des éléments d’enquête recueillis auprès de l’ex-conjointe démontrent que la dame a été victime de violence conjugale dans les jours précédant le présent événement.