La prison discontinue pour Stéphanie Beaudoin

Claude Thibodeau claude.thibodeau@tc.tc Publié le 8 février 2016
Stéphanie Beaudoin, avec son avocat Me Denis Lavigne à la sortie de la salle d'audience après avoir reçu sa peine. (Photo TC Media - Claude Thibodeau)

JUSTICE. La Victoriavilloise Stéphanie Beaudoin, surnommée la voleuse sexy dans les médias, devra purger, dès le samedi 20 février, une peine de 90 jours discontinus de prison.

Le juge Bruno Langelier lui impose aussi une période de probation de 30 mois, dont 24 mois avec un suivi.

La jeune femme de 22 ans devra aussi accomplir 200 heures de services communautaires, en plus de dédommager certaines victimes pour un montant totalisant 5000 $.

De plus, durant toute la durée de sa probation, Stéphanie Beaudoin ne pourra se servir de son image et de ses démêlés judiciaires pour obtenir une compensation monétaire.

Plus de détails et des réactions à venir.

La prison discontinue pour Stéphanie Beaudoin

Claude Thibodeau claude.thibodeau@tc.tc Publié le 8 février 2016
Stéphanie Beaudoin, avec son avocat Me Denis Lavigne à la sortie de la salle d'audience après avoir reçu sa peine. (Photo TC Media - Claude Thibodeau)

JUSTICE. La Victoriavilloise Stéphanie Beaudoin, surnommée la voleuse sexy dans les médias, devra purger, dès le samedi 20 février, une peine de 90 jours discontinus de prison.

Le juge Bruno Langelier lui impose aussi une période de probation de 30 mois, dont 24 mois avec un suivi.

La jeune femme de 22 ans devra aussi accomplir 200 heures de services communautaires, en plus de dédommager certaines victimes pour un montant totalisant 5000 $.

De plus, durant toute la durée de sa probation, Stéphanie Beaudoin ne pourra se servir de son image et de ses démêlés judiciaires pour obtenir une compensation monétaire.

Plus de détails et des réactions à venir.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment