Opinion : inauguration du mur commémoratif de KB3

Publié le 1 octobre 2016

Inauguration officielle des plaques commémoratives

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que lors de l’inauguration du mur commémoratif de KB3, le dimanche 14 août, les personnes invitées au dévoilement des plaques n'ont reçu que deux laissez-passer. Si la famille est plus nombreuse, les autres membres de la famille devaient payer pour voir le mur et surtout la plaque pour laquelle ils ont contribué.

Des gens ont souscrit à une campagne de financement en achetant des plaques et tout ce que le musée fait pour les remercier c’est de les faire payer. C’est mesquin pour ne pas dire «cheap».

Pour cette première journée, on aurait pu se montrer plus généreux. Pourquoi faire payer ceux et celles qui ont rendu possible ce mur commémoratif?

Du début à la fin, ce projet de KB3 aura provoqué des réactions très souvent négatives. On peut supposer que dès le départ ce projet grandiose pour la ville se doit de rapporter, et ce, le plus vite possible. C’est ce que l’on peut imaginer avec cette précipitation à faire payer et ramasser des sous.

Je leur souhaite donc bonne chance pour la rentabilité de ce projet, mais je peux vous assurer que je ne délierai pas les cordons de ma bourse pour visiter ce semblant de relique du passé.

Paulette Bolduc

Thetford Mines