Manque de jugement (2)

Publié le 22 mars 2017

Opinion

Le 8 septembre dernier, dans la rubrique «Opinion du lecteur», nous déplorions le manque de jugement de Laurent Lessard, son indifférence et son manque d’empathie envers les quatre victimes qui, à plusieurs reprises, se sont adressées à lui.

Laurent Lessard n’a absolument rien fait, preuves à l’appui, pour les aider dans un dossier où son gouvernement pourrait abolir rapidement le délai de prescription qui empêche les victimes d'agressions sexuelles d’avoir accès à la justice.

Et voilà qu’après avoir fait preuve d’immobilisme dans cet important dossier relié à sa circonscription, «le petit gars de la place» a réussi à nous faire honte à l’échelle provinciale. Son inertie et son incompétence ont été décriées non seulement à l’Assemblée nationale, mais également par tous les médias et chroniqueurs. 

Nous vous invitons à écrire dans un moteur de recherche : Laurent Lessard ou l'art de ne rien dire avec plein de mots (Infoman). Vous en resterez bouche bée. Et c’est ce gars-là qui nous représente à Québec!

Pour terminer, ce que nous espérons, et nous ne sommes pas les seuls, c’est qu’il ne se présente pas de nouveau aux prochaines élections. Nous avons besoin de quelqu’un de sensé qui s’occupera des dossiers de la région avec empressement et empathie.

Au fait monsieur Lessard, à quand les excuses pour les victimes que vous avez honteusement ignorées?

 

Pierre Bolduc (victime)

Roger Lessard (porte-parole de victimes)