Trois défaites pour les Blue Sox

Pierre Nadeau redaction.thetford@tc.tc
Publié le 20 juillet 2015
En frappant quatre coups sûrs en six présences, Frédéric Bolduc (à l'avant-plan) a augmenté sa moyenne à .511 et se retrouve au premier rang des frappeurs de la LBMQ.
Photo TC Media – Jean-Hugo Savard

BASEBALL. Les Blue Sox de Thetford Mines ont perdu les trois matchs qu’ils ont disputés au cours de la dernière semaine. Après des revers contre Victoriaville et Sherbrooke, ils se sont inclinés 3-1 dimanche face aux Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu, subissant du même coup une quatrième défaite d’affilée.

L’entraîneur Dominic Bolduc en avait contre ses joueurs après la rencontre. «On n’était pas prêt. On affrontait un des meilleurs lanceurs de la ligue sinon le meilleur. On ne méritait pas de gagner, c’est aussi simple que ça.» Dans ce duel entre Michel Simard et François Lafrenière, pour les visiteurs, qui s’était présenté avec un dossier de sept victoires et une seule défaite, ce dernier a limité la puissante attaque des Sox à seulement quatre coups sûrs et retiré dix frappeurs sur des prises.

D’ailleurs, après quatre manches, il n’avait permis qu’un seul but sur balles. Frédéric Bolduc, qui a réussi la moitié de la production de son équipe, a mis fin aux espoirs d’un match sans point ni coup sûr en cinquième, pour ensuite inscrire l’unique point des siens sur un simple de Mathieu Beauchesne. Même s’il a essuyé sa première défaite en 2015, Michel Simard n’a pas à rougir de sa performance. Son entraîneur avait de bons mots pour lui. «Il a tout fait ce qu’il avait à faire, sauf qu’on n’a pas été capable de faire quoi que ce soit pour l’aider.»

Vendredi, c’est par la marque de 4-3 que les Blue Sox ont perdu devant les Expos de Sherbrooke qui ont brisé l’égalité de 3-3 à la dernière manche. «Une défaite crève-cœur a avoué le lanceur perdant Frédéric Bolduc. La défensive a relativement bien joué, mais Sherbrooke a été plus opportuniste en fin de partie. Ce sont des petits détails qui font la différence», a-t-il ajouté en faisant référence au beau jeu d’Issael Gonzalez qui a étouffé la remontée des Sox.

Venu en relève à Andy St-Gelais, qui a de loin connu sa meilleure sortie de la campagne avec un seul point mérité en quatre manches, Frédéric Bolduc prenait une part du blâme. «J’ai lancé un peu trop de balles. Un des deux points que j’ai accordé, c’est en donnant un but sur balles en partant dans la manche et j’ai payé pour», de mentionner celui qui en attaque a fait produire deux des trois points des siens.

Jeudi dernier, les Blue Sox ont laissé filer une avance de 6-2 avant de baisser pavillon 7-6 devant le Cactus de Victoriaville. Les deux équipes, qui sont sur un pied d’égalité en tête de la division B45, s’affronteront à deux reprises dans la prochaine semaine soit mercredi dans les Bois-Francs pour reprendre une partie remise et vendredi au stade Desjardins. Les Blue Sox complèteront leur week-end avec un autre duel à domicile, celui-là contre le Big Bill de Coaticook.

Nouveau joueur

Les Blue Sox ajouteront un nouveau joueur à leur formation. Il s’agit d’Antoine Désilets qui a disputé quelques matchs dans la Ligue de baseball majeur du Québec avec la défunte formation du Vertdure de Trois-Rivières. «Il pourra agir comme lanceur et comme frappeur», a indiqué Dominic Bolduc au sujet du joueur de 26 ans qui évoluait jusqu’à tout récemment dans la Ligue de baseball rurale de la Mauricie.

Au baseball junior, Désilets a évolué pendant cinq saisons avec les Aigles de Trois-Rivières. Au cours de cette période, il a montré des chiffres intéressants en attaque avec une moyenne de .281, 21 circuits et 160 points produits.

Championnat canadien

Quatre joueurs des Blue Sox ont été retenus pour participer au Championnat canadien de baseball senior qui aura lieu à Miramichi au Nouveau-Brunswick du 19 au 23 août. Outre l’entraîneur Dominic Bolduc, qui dirigera la formation québécoise en compagnie de Marc-André Jodoin du Cactus de Victoriaville, on retrouvera Michel Simard, Stéphane Pouliot, Frédéric Bolduc et Emmanuel Turcotte.