Blue Sox : François Lécuyer inquiet des foules à la baisse

Pierre Nadeau redaction.thetford@tc.tc
Publié le 18 août 2015

Le propriétaire des Blue Sox, François Lécuyer 

©Photo gracieuseté - Nathalie Miclette LBMQ

BASEBALL. Dans son bilan de saison, le propriétaire des Blue Sox de Thetford Mines, François Lécuyer, affirme qu’il est inquiet de voir les foules à la baisse même si son équipe vient de coller trois titres consécutifs.

Si lors de la première saison en 2010 les assistances de plus de 800 et même 1000 spectateurs n’étaient pas rares, cet été, la moyenne oscille aux alentours de 375 par rencontre. «Au dernier match, il y avait 548 personnes avec une belle ambiance. Ça m’encourage un peu. Chaque année, je vends plus de billets de saison, mais à la porte, les jours de match, c’est décevant et je trouve cela inquiétant», affirme le propriétaire.

Celui-ci précise que le match du 2 juillet, dans le cadre de la Fête du Canada où les gens se déplacent pour assister aux feux d’artifice, n’a pas aidé. «Pour ceux qui ne nous connaissent pas, cette soirée est notre carte de visite surtout quand le match se gagne avec un circuit en sixième manche, ce qui n’a pas été le cas cette année», faisant allusion à l’interminable partie de plus de trois heures, une défaite de 15-4 pour laquelle il s’est excusé.

François Lécuyer avoue qu’il en offre beaucoup pour peu de frais. «Sans vouloir être prétentieux, on en donne beaucoup plus qu’ailleurs dans la Ligue de baseball majeur du Québec. Nous avons des concours, une mascotte et un programme souvenir. Rapport qualité-prix, je ne peux pas en faire plus.»

Toutefois, pour le propriétaire des Sox, pas question de diminuer le produit parce qu’il y a moins de spectateurs. «Si je suis pour faire quelque chose de bas de gamme, je ne le ferai pas du tout. Si les partisans veulent du baseball comme il se fait ailleurs, je vais céder ma place. Je veux plus m’approcher du calibre de la Ligue Can-Am que celui des loisirs St-Eusèbe», a-t-il tenu à préciser.

Saison satisfaisante

Sur le terrain, les Blue Sox ont terminé leur saison régulière avec une fiche à peine supérieure à l’an dernier (16-16), un dossier de 17 victoires et 15 revers, ce qui leur confère le second rang de la division B45 derrière le Cactus de Victoriaville. Contrairement à 2014, leur période creuse est survenue dans la seconde portion du calendrier avec seulement trois gains à leurs 12 derniers matchs.

Malgré tout, François Lécuyer est quand même satisfait du rendement de son club. «Nous avons la même fiche que l’an passé et la même équipe. Je crois qu’on est aussi forts que les autres années sauf que les autres équipes sont plus fortes.»

Parmi les points négatifs évoqués, le fait que le jeune lanceur Jonathan Paquet ne s'est pas présenté, ajouté aux blessures de Normand Gosselin et Andy St-Gelais, a considérablement changé la rotation, ne laissant que Michel Simard comme lanceur partant. Ce qui a eu pour effet de causer certains maux de tête à l’entraîneur Dominic Bolduc qui a fait appel à pas moins de 18 artilleurs au total.

Un aspect où le propriétaire est déçu, c’est le rendement de l’équipe en défensive avec 59 erreurs en 32 parties. Il croit tout de même que les joueurs seront prêts pour les séries qui débuteront le 29 août prochain.