Les Blue Sox terminent au deuxième rang

Dernier match en saison régulière

Pierre Nadeau redaction.thetford@tc.tc
Publié le 9 août 2015

Samuel Domingue a fait résonner son bâton dimanche dernier avec trois coups sûrs en quatre, dont un circuit en solo sur le premier tir du lanceur Samuel Ouellet.

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

BASEBALL. Les Blue Sox de Thetford se devaient absolument de remporter leur dernier match de la saison régulière s’ils voulaient s’assurer du deuxième rang de la division B45 de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ). C’est ce qu’ils ont fait en l’emportant 8-7 sur les Expos de Sherbrooke dimanche devant 548 spectateurs, la plus grosse foule de la saison.

Les Sox filaient vers la victoire quand les visiteurs sont revenus avec une poussée de trois points pour créer l’égalité 7-7 en début de septième aux dépens du partant Benoit Émond et du releveur Sébastien Lapierre. Ce dernier s’est repris en produisant le point gagnant. «Tout ce que je voulais, c’était de frapper la balle. Je ne voulais pas être retiré sur trois prises parce qu’on se serait retrouvé avec deux retraits», a confié celui qui a une position peu orthodoxe au bâton.

Concernant sa prestation au monticule, il avoue ne pas être au sommet de sa forme. «Mon bras n’est pas à cent pour cent et je n'ai pas tellement confiance en moi, ce que je me dois de faire à l’approche des séries», a mentionné l’artilleur qui a néanmoins remporté sa deuxième victoire en quatre décisions.

Dominic Bolduc ne voulait pas l’employer, mais il a été contraint de le faire. «J’aurais aimé mieux que Sébastien Lapierre ne lance pas. Il a des maux de bras. Je voulais juste qu’il se réchauffe dans l’enclos pour qu’il revienne fort dans les séries. C’est la raison pourquoi j’ai étiré la sauce avec Benoit Émond qui a lancé une solide partie. Il nous a permis d’être dans la partie, je n’en demande pas plus de mes lanceurs.»

Des erreurs coûteuses

Vendredi à Victoriaville, les erreurs ont coûté cher aux Blue Sox qui ont perdu 3-2 en huit manches. Sur une balle frappée en direction de Jean-Michel Bédard qui semblait être une balle à double jeu, son relais erratique vers le deuxième a permis à Michael Zgorzelski de filer au troisième coussin et de venir marquer ensuite le point gagnant sur un ballon-sacrifice de David Cyr.

«Défensivement, on a été atroce. Encore une fois, Michel Simard lançait très bien, mais les erreurs nous ont coûté les trois points. Ç’a été l’histoire du match», a mentionné Jean-François Miron. Simard, qui est parvenu à limiter l’attaque du Cactus à quatre coups sûrs, abondait dans le même sens que l’entraîneur. «C’est la même histoire depuis le début de la saison. En première manche, on a commis deux erreurs sur le même jeu. Des jeux de routine qu’il faut exécuter.»

Les Blue Sox ont inscrit leurs deux points en sixième pour créer l’égalité 2-2. Antoine Désilets, venu en relève en début de huitième, a subi la défaite.

Bloc-notes

Frédéric Bolduc a conservé la meilleure moyenne au bâton de l’équipe avec .458 devançant de peu son coéquipier Stéphane Pouliot qui termine avec .451. Ce dernier a cependant dominé au chapitre des circuits avec 10 et des points produits avec 30. Chez les lanceurs, Michel Simard a une fois de plus été le meilleur des siens avec six victoires en sept décisions et une moyenne de 2.66.

Blue Sox-Expos

Le match de dimanche était un prélude aux séries éliminatoires puisque les Blue Sox et les Expos s’affronteront dans la première série trois de cinq. Il faudra toutefois attendre au samedi 29 août avant d’assister au premier duel en raison de la présentation du Championnat canadien de baseball senior à Miramichi au Nouveau-Brunswick où quatre porte-couleurs des Sox participeront. Le premier match aura lieu au stade Desjardins et le second est prévu le lendemain 30 août au stade Amédée-Roy de Sherbrooke. Les Blue Sox ont eu le meilleur durant la saison en remportant quatre des sept parties entre les deux clubs.