Une seule victoire pour les Blue Sox

Pierre Nadeau redaction.thetford@tc.tc
Publié le 25 juillet 2016
En frappant deux coups sûrs vendredi, Alexandre Morinville a mis fin à une séquence de 0 en 16.
Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Pour une deuxième fin de semaine consécutive, les Blue Sox de Thetford Mines ont disputé quatre matchs en trois jours. Le résultat a aussi été le même avec un seul gain.

La journée de dimanche a bien commencé avec une victoire de 5-3 sur le Big Bill de Coaticook en 11 manches.  Par contre, les choses ont failli se gâter pour les Blue Sox après leur poussée de trois points en onzième. Avec deux retraits, le Big Bill a inscrit un point et avait deux coureurs en position de compter avant de voir Frédéric Bolduc retirer Cédric Vallières sur des prises.

Dominic Bolduc a dû rendre une visite à son lanceur pour calmer le jeu. «Je lui ai dit qu’il avait encore une marge de manœuvre alors que ce n’était pas le cas pour eux parce qu’il y avait deux retraits et de continuer de faire ce qu’il faisait depuis le début.»

En quatre manches de travail, le releveur n’a permis que trois coups sûrs. Quant à Michel Simard, qui a entrepris la rencontre, il s’est vite remis de sa contre-performance survenue sept jours auparavant contre les Castors d’Acton Vale. Il a officié pendant les sept premières manches en ne concédant que deux points. 

En soirée à Sherbrooke, le manque d’opportunisme a refait surface une fois de plus et les Blue Sox se sont inclinés 6-4 devant les Expos alors que Stéphane Pouliot a subi un cinquième revers en six décisions. La rencontre s’est jouée en cinquième avec une égalité de 4-4. Elixander Fernandez est venu marquer du troisième coussin sur un ballon au deuxième. À peu près tous ceux qui étaient là, sauf les officiels, ont bien vu que le joueur était à une dizaine de pieds du coussin quand il a entrepris sa course vers le marbre sans retourner toucher au coussin.

Défaite en 10 manches

Après leur défaite de 8-1 vendredi contre Sherbrooke, les Blue Sox ont subi samedi un revers crève-cœur de 5-4 en 10 manches devant le Royal LePage de St-Jérôme. Marc-André Charbonneau a fait produire le point égalisateur en septième, mais les Sox ont été incapables d’achever leur adversaire en laissant les sentiers remplis.

Venu en relève de Sébastien Lapierre à partir de la quatrième, Brian Bardis a bien fait sur la butte en sept manches en n’accordant que trois coups sûrs. Il a malheureusement servi un tir au goût de Jonathan Jones en dixième pour un circuit qui a donné la victoire aux visiteurs.