Les Blue Sox collent deux victoires de suite

Pierre Nadeau redaction.thetford@tc.tc
Publié le 8 août 2016
Le circuit de trois points réussi par Dany Girard dans le match de dimanche était son premier de la saison. 
Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Les Blue Sox de Thetford Mines ont complété leur calendrier régulier à domicile en remportant deux victoires de suite. Ils ont fait plaisir à leurs partisans avec un gain de 6-4 samedi sur les Castors d’Acton Vale et de 10-2 dimanche devant les Expos de Sherbrooke qui étaient privées de plusieurs joueurs.

Ces deux victoires ont ravivé l’espoir dans le camp des Blue Sox. «Dans nos sept ou huit derniers matchs, on n’a pas toujours eu des victoires, mais on joue du meilleur baseball et on s’en va dans la bonne direction», a expliqué le voltigeur Dany Girard qui a assommé les Expos avec son circuit de trois points qui donnait les devants 4-2 aux Blue Sox en troisième manche.

Brian Bardis a connu son meilleur départ de la saison en limitant l’attaque adverse à cinq coups sûrs et deux points, dont un seul mérité en six manches de travail. «Ça super bien été et ça va de mieux en mieux. Après deux ans d’absence, ç’a été difficile de recommencer, mais ça revient tranquillement.»

Celui qui a remporté une première victoire dans la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) a retiré huit frappeurs sur des prises. «Dans mes autres départs, c’était un peu bas dans mes retraits sur trois prises et un peu haut pour les buts sur balles, mais là ça compensé», a mentionné l’artilleur acquis des Expos de Sherbrooke avant le début de la campagne.

Samedi, les Blue Sox ont profité de deux manches de trois points dans leur victoire de 6-4 contre Acton Vale. Les Sox ont été opportunistes en ayant besoin que de quatre coups sûrs pour mériter la victoire. «On a frappé au bon moment et Michel Simard a lancé un excellent match», a mentionné l’entraîneur adjoint Jean-François Miron. Après sa contre-performance à son départ précédent, Michel Simard a permis quatre points, dont trois mérités et il a inscrit sa quatrième victoire de la saison.

Dans leur poussée en deuxième manche, les Blue Sox ont marqué leurs trois points sans mettre la balle en lieu sûr. Ils ont profité d’une erreur et de la générosité du lanceur Sixto-Manuel Peralta qui a donné trois buts sur balles et atteint un frappeur avec les coussins tous occupés. «On a su profiter des buts sur balles et capitaliser dans cette manche», a indiqué Jean-François Miron.

Le mois de Stéphane Pouliot

Même si les Blue Sox n’ont pas connu un mois de juillet à la hauteur de leurs attentes, Stéphane Pouliot a fait résonner son bâton, ce qui lui a valu le titre de joueur par excellence pour le dernier mois dans la LBMQ. «J’ai eu beaucoup de difficulté au début de la saison à cause des nombreux matchs remis où on a joué huit parties dans les deux premiers mois. C’est difficile de trouver un rythme dans ce temps-là, mais dernièrement on a joué quatre matchs par fin de semaine et le rythme est revenu.»

En juillet, le joueur de premier but a conservé une moyenne de .400 à la plaque avec 18 coups sûrs, dont cinq circuits en 45 présences officielles au bâton. Il a de plus envoyé 20 coéquipiers au marbre. Pouliot et Martin Johnson de St-Jérôme dominent la LBMQ pour les circuits avec huit et les points produits avec 32. Les Blue Sox complèteront leur saison régulière samedi en disputant un programme double face au Big Bill de Coaticook.