Les Blue Sox enlèvent le premier match

Par Pierre Nadeau

Publié le 12 septembre 2016

Samuel Domingue a connu un bon match avec un circuit de deux points, un double d’un point et un simple en quatre présences au bâton.

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Les Blue Sox de Thetford Mines ont enlevé le premier match de la série demi-finale quatre de sept de la Ligue de baseball majeur du Québec en disposant facilement dimanche des Expos de Sherbrooke par la marque de 16-1 devant 334 partisans.

Les locaux ont pris une option sur la victoire dès la manche initiale avec une poussée de trois points contre le lanceur perdant Samuel Ouellet et deux autres à leur tour suivant au bâton. «Ç’a bien été. On a eu une grosse première manche et on a commencé la deuxième avec des doubles de notre huitième et neuvième frappeur. Peu importe les changements qu’on a faits, tout le monde a fait son travail», de mentionner l’entraîneur-chef Dominic Bolduc.

Les vainqueurs, qui ont cogné 17 fois en lieu sûr, ont ajouté quatre points en quatrième et sept autres en cinquième où les Blue Sox ont fait parader 13 frappeurs face à l’artilleur Marc-Antoine Provost. Dans cette manche, Samuel Domingue a amorcé le bal avec un circuit de deux points et en a fait marquer un troisième avec un double. Stéphane Pouliot a bien fait avec deux simples et un coup de deux buts faisant produire cinq points pour une seconde fois dans les séries. Emmanuel Turcotte a également participé au festival offensif avec trois coups sûrs. Manuel Bouffard a pour sa part poussé deux coéquipiers au marbre à l’aide d’un double et d’un simple.

Michel Simard a inscrit le gain à sa fiche, un second depuis le début des séries. Il a limité les Expos à trois simples en six manches de travail et il a retiré les dix premiers frappeurs à lui faire face. «On est sur une belle lancée. Les gars frappent bien et jouent bien en défensive. J’espère que ça va continuer de bien aller, mais si on continue de jouer comme on le fait présentement, je ne suis pas inquiet.»

Ce sont les Blue Sox des séries. Dominic Bolduc

Il a avoué que le vent qui a soufflé avec intensité pendant tout le match lui avait occasionné quelques difficultés au départ. «Ce n’était pas évident en début de match. Il a fallu s’ajuster. Avec le vent de face, on ne savait plus où la balle allait. Avec Emmanuel (Turcotte), on s’est ajusté rapidement et j’ai été capable de lancer des prises.» Le seul point qu’il a concédé a été le résultat d’un ballon-sacrifice en sixième manche.

Dominc Bolduc aurait souhaité que ce point ne soit pas accordé par son partant. «Dans les séries, ça l’air de rien, mais il faut éviter de redonner confiance. Il m’a demandé si je voulais le remplacer après la cinquième, mais je voulais qu’il retourne pour la sixième parce qu’il n’avait pas un nombre élevé de lancers. Je savais qu’ils (les Expos) ne pouvaient pas remonter avec 16 points d’avance, mais est-ce qu’ils vont faire quatre ou cinq points ? Peut-être que oui et je ne voulais pas qu’ils aient un brin de confiance. Je voulais qu’ils repartent la tête entre les deux jambes.»

L’entraîneur sait très bien que ce n’est qu’un match et qu’il faut en gagner quatre pour atteindre la finale. «Ce qui fait notre force, c’est notre intensité. On ne marquera pas 16 points à chaque partie, parce qu’on va affronter des lanceurs comme Fortin (Yan) et Gosselin-Deschênes (Jacob) qui sont excellents.»

Après la seconde partie présentée à Sherbrooke, la série sera de retour à Thetford Mines vendredi pour le match numéro trois. Si un cinquième match s’avère nécessaire, il sera joué dimanche. Entre temps, le quatrième aura lieu samedi au stade Amédée-Roy de Sherbrooke.