Les Blue Sox acculés au pied du mur

Par Pierre Nadeau

Publié le 19 septembre 2016

Jean-Michel Bédard

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Rien ne semblait arrêter les Blue Sox de Thetford depuis le début des séries. Ils avaient liquidé le Big Bill de Coaticook en trois matchs et avaient remporté les deux premiers affrontements contre les Expos de Sherbrooke. L’attaque fonctionnait à plein régime avec 49 points et 75 coups sûrs en cinq rencontres.

Voilà que l’offensive s’est estompé le temps de deux parties et que leur jeu impeccable en défensive s’est détérioré de sorte qu’ils viennent de subir trois revers de suite et qu’après leur défaite de 12-10 dimanche, ils se retrouvent le dos au mur et ils risquent d’être éliminés pour une première fois depuis 2011.

Dans la rencontre de dimanche dernier, les Expos ont profité d’une erreur et ils y sont allés d’une poussée de cinq points en première manche qui s’est terminée sur un circuit de trois points d’Issael Gonzalez. «C’est une erreur qui coûte extrêmement cher. Deux points sur l’erreur elle-même et trois autres sur la bombe de Gonzalez qui n’auraient pas existé s’il n’y avait pas eu ce jeu-là. C’était au moins un retrait facile et probablement un double jeu, mais qui vire en cinq points, c’est sûr que ç’a changé toute la partie», a raconté l’entraîneur Dominic Bolduc.

À la suite de cette manche désastreuse, les Blue Sox ont tenté quelques retours, toutefois, l’adversaire répliquait dès qu’il revenait au bâton. «On a continué à se battre pour revenir, mais on a continué à commettre des erreurs en défensive, ce qui a été une catastrophe.» L’entraîneur était à court de mots pour expliquer les jeux erratiques en défensive. «Si je pouvais l’expliquer, je ferais quelque chose pour le changer, par contre, c’est impossible de le savoir», s’est-il contenté de répondre.

Une deuxième défaite

Les Expos ont créé l’égalité dans la série samedi en l’emportant 5-4 sur un simple d’Eddie Lantigua en fin de septième. «Nous leur avons donné pas mal tous leurs points», a analysé froidement l’entraîneur Dominic Bolduc qui faisait référence aux erreurs qui ont coûté quelques points, dont celui de la défaite.

Kelvin Delgado a entrepris la manche sur un simple et atteint le second coussin sur une balle échappée partiellement par le voltigeur Benoit Émond, mais qui a quand même effectué son relais à l’avant-champ provoquant un jeu serré. L'entraîneur croyait que le joueur était retiré alors que l’officiel l’a déclaré sauf. «C’est sûr que ç’a fait mal.»

Les Blue Sox ont réussi tous leurs points en début de cinquième pour prendre l’avance 4-2. Lantigua, qui a produit quatre des cinq points dans le match, a remis les compteurs à zéro d’un seul élan quand les Expos se sont amenés au bâton à la fin de cette manche.

Vendredi soir, les Blue Sox ont subi leur premier revers des séries. Ils se sont inclinés 3-1 dans un duel de lanceurs entre Michel Simard et Jacob Gosselin-Deschênes qui a tourné à l’avantage du second. Les Blue Sox ont été limités à trois coups sûrs. L’unique point a été le résultat d’un simple de Stéphane Pouliot en sixième qui a fait marquer Benoit Émond qui avait entrepris la manche avec un double.

Dominic Bolduc ne s’attendait pas à voir un grand nombre de points contre Jacob Gosselin-Deschênes vendredi et Yan Fortin samedi. «Gosselin-Deschênes a joué du baseball de haut calibre et rien ne l’intimide. Quant à Fortin, s’il lance des prises, il est parmi les meilleurs de la ligue. Je ne m’attendais pas à faire des dizaines de points, mais j’aurais espéré mieux.» Si jamais les Blue Sox atteignent la finale pour une cinquième année de suite, ils auront comme adversaire les Pirates de St-Jean-sur-Richelieu.