Les Blue Sox créent l’égalité dans la finale

Par Pierre Nadeau

Publié le 26 septembre 2016

Le lanceur Jonathan Paquet

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Vingt-quatre heures après avoir perdu le premier match de la finale de la Ligue de baseball majeur du Québec, les Blue Sox de Thetford Mines ont rebondi dimanche pour créer l’égalité 1-1 grâce à leur victoire de 14-8 sur les Pirates de St-Jean-sur-Richelieu.

Les Blue Sox ont inscrit des points dans chaque manche sauf la troisième. Ils ont commencé en force avec une poussée de quatre points dès leur premier tour au bâton. «On a été très fort pendant tout le match. La seule manche où on n’a pas fait de point, ils s’en sont sortis avec un double jeu. On aurait toutefois pu faire encore plus de points et ils en sont conscients», a admis l’entraîneur Dominic Bolduc.

Jonathan Paquet a lancé un match complet. Il était bien content étant donné qu’il a peu lancé cette saison en raison d’une blessure. «Je n'avais pas été capable de réaliser un départ complet cette saison alors que j'étais plus en relève. Comme j’ai été habitué de lancer des matchs complets dans le junior, j’étais dans mon élément et ç'a fait du bien.»

On est capables de frapper contre lui. Dominic Bolduc concernant le lanceur François Lafrenière

Même s’il a connu quelques difficultés, Dominic Bolduc n’a jamais songé à remplacer son partant. «Comme on ne joue pas souvent l'un contre l’autre en saison, je ne voulais pas embarquer plusieurs lanceurs pour qu’ils voient tout le monde. Je voulais également que les autres lanceurs soient prêts pour les autres matchs.»

Samedi, les Blue Sox avaient tout un défi d’affronter le meilleur lanceur du circuit François Lafrenière. Les Pirates ont marqué sept points en deuxième manche pour se donner une confortable avance de 9-0 et ils ont remporté une victoire de 13-8. «On leur a donné de l’opposition. Si on s’était écrasés, ils l’auraient débarqué (François Lafrenière) en troisième ou en quatrième et il serait revenu encore plus en forme. Là, il a lancé plus cent tirs (149), ce qui est différent», a mentionné Dominic Bolduc après le revers.

Moises Peña n’avait pas le parfait contrôle de ses tirs. Il a accordé 13 points sur autant de coups sûrs en plus de six passes gratuites en trois manches et un tiers. En attaque, Dany Girard et Benoit Émond ont claqué chacun un circuit contre Lafrenière qui n’était pas au sommet de son art.

Finale

Alors qu’ils avaient le dos au mur, les Blue Sox ont inscrit des victoires de 3-0 et de 7-6 contre les Expos de Sherbrooke pour ainsi accéder à la cinquième finale consécutive. Il faut rappeler que dans ce match ultime, la fin a été spectaculaire.

Avant d’entreprendre leur dernier tour au bâton, les Sox accusaient un retard de 6-2, mais ils sont revenus avec une poussée de cinq points pour mériter la victoire et du même coup envoyer les Expos en vacances. Kelvin Delgado a commis deux erreurs qui ont coûté le point égalisateur et le point vainqueur.

Pour Dominic Bolduc, les chances de l’emporter étaient faibles, mais il n’a jamais cessé de croire que c’était possible, même après avoir vu l’adversaire marquer trois ponts supplémentaires au début de la manche. «J’ai dit précisément aux gars qu’on n'allait pas sacrifier toute notre saison pour perdre ici. On va au moins tout donner.»

La finale pourrait s’échelonner jusqu’au mercredi 5 octobre si elle devait se rendre à la limite de sept parties. Entre temps, la quatrième rencontre aura lieu jeudi à Thetford Mines.