Sections

Les Blue Sox champions de la division B45


Publié le 11 août 2017

Moise Peña n'a permis que deux points en cinq manches et deux tiers de travail.

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

En remportant une victoire de 3-2 sur le Cactus de Victoriaville jeudi soir, les Blue Sox de Thetford se sont assurés du championnat de leur division. Seul le Cactus pourrait les rejoindre en remportant tous ses matchs et que les Thetfordois perdent leurs cinq derniers, mais la fiche entre les deux clubs déterminerait le vainqueur et jusqu’ici, les Blue Sox ont eu le meilleur cinq fois en six rencontres.

Un gain qui a fait plaisir à Marc-André Charbonneau. «On a frappé de gros coups sûrs importants pour faire mal à Francis Michel qui était en parfait contrôle. Il était souvent aucune balle, deux prises et dans ce temps-là, c’est très difficile pour nous parce qu’on tire de l’arrière dans le compte», a mentionné l’entraîneur adjoint qui a fait produire deux points à l’aide d’un simple en troisième. L’autre point a été inscrit sur un ballon-sacrifice de Jonathan Martel à la manche suivante.

Moise Peña a été solide au monticule pour mériter son deuxième gain de la saison. Il a connu ses premières difficultés en cinquième quand il a concédé le premier point à l’adversaire. Au total, il a alloué six coups sûrs et retiré sept frappeurs sur des prises. Il a cédé sa place à Éric Nadon après deux retraits en sixième qui a été crédit d’une victoire sauvegardée.

Marc-André Charbonneau n’avait que des bons mots pour celui qui n’avait pas lancé depuis le 21 mai en raison d’une blessure. «Il est toujours en contrôle de ses lancers. Il peut lancer n’importe quel tir à n’importe quel moment. Qu’il tire de l’arrière dans le compte ou qu’il ait les devants, comme frappeur, tu es tout le temps déstabilisé parce que tu ne peux pas deviner ce qui va s’en venir. Plus il va lancer de manches et plus il va prendre de la vélocité dans ses tirs et il va être dominant en séries.»

En fin de septième avec un retrait, Benoit Émond a réalisé un attrapé spectaculaire aux dépens de Mario Côté qui a changé l’allure de la rencontre. Il est allé cueillir la balle à la clôture du champ centre à 360 pieds du marbre. Au lieu de se retrouver avec un coureur en position de créer l’égalité et un retrait, le Cactus a vu un deuxième retrait s’inscrire au tableau.

Les deux équipes se retrouveront dès ce soir (vendredi), mais cette fois au domicile du Cactus. Samedi et dimanche, les Blue Sox recevront les Expos de Sherbrooke et le Big Bill de Coaticook qui seront une des équipes qu’ils affronteront lors du premier tour des séries.