Sections

Le Cité construction remporte son premier match à domicile

Hockey junior AA

Publié le 2 octobre 2017

Le match d’ouverture locale du Cité construction avait lieu samedi dernier à l’aréna 76 de Disraeli.

©Photo gracieuseté

Le Cité construction de Disraeli a réussi sa rentrée locale samedi soir en défaisant les Canotiers de Montmagny par la marque de 9-2 pour sa première victoire de son histoire dans la ligue junior AA Chaudière-Appalaches devant 274 spectateurs réunis à l’aréna 76.

L’entraîneur Alain Bisson était satisfait du premier week-end de sa troupe qui s’était inclinée 4-0 la veille face aux Beaucerons de Sainte-Marie. «C’est plaisant de voir que les joueurs comprennent présentement des aspects du jeu. C’est même rendu que certains joueurs communiquent entre eux de façon à dire que c’est moi qui ai fait l’erreur. Il y a de petites choses qui s’installent et c’est agréable à regarder. On commence à récolter le fruit de ce travail-là», a-t-il commenté.

Les locaux menaient 3-1 après 20 minutes, mais les pénalités auraient pu faire tourner le match de bord. Heureusement,  Alexandre Marcoux et Samuel Turgeon ont marqué en infériorité numérique, ainsi que Danic Vigneault avec un homme en plus. «Les joueurs sont conscients que notre objectif est de jouer discipliné. Malheureusement, le constat qu’on en fait après le match c’est que l’objectif d’être discipliné n’a pas été atteint. C’est évident qu’avec un écart de points comme celui qu’on avait, on retrouve des écarts de conduite chez certains joueurs autant de notre côté que de l’adversaire», a poursuivi Alain Bisson.

Un portier solide

L’équipe doit une fière chandelle à son gardien Dany Bellavance qui a repoussé 37 lancers. «On a commencé fort en marquant tout de suite en partant. On a débordé les défenseurs adverses pendant toute la partie. Pour moi, ce fut facile. C’est vrai que j’ai eu à faire face à des échappées, mais ça arrive dans n’importe quelle partie et c’est mon travail d’arrêter les rondelles», a souligné le portier.

Ce dernier a dû travailler pendant deux minutes où les siens évoluaient avec deux hommes en moins, mais il a réussi à tenir le fort sans broncher. «Je considère toujours un cinq contre trois comme un défi. On ne s’est pas fait marquer sur cette séquence, mais tous les joueurs ont fait du bon travail et ce fut le cas pendant toute la rencontre quand on jouait en infériorité numérique», a mentionné celui qui a inscrit la première victoire de l’histoire du Cité construction.

Des aspects à travailler

Le capitaine Jérémy Gamache savourait ce premier gain de l’équipe. «Globalement, c’est une première bonne fin de semaine. On a établi un système de jeu lors de nos matchs hors-concours. Je suis content de notre performance autant dans notre défaite que notre victoire. Il nous reste à travailler notre discipline surtout en fin de rencontre, ce qui nous a coûté un but malgré la victoire», avoue le capitaine.

Quant à sa performance, il dit qu’il peut faire mieux. «Je peux toujours travailler encore plus fort, mais je suis très content de ce que j’ai vu de tous les joueurs de l’équipe et on va pouvoir travailler là-dessus pour s’améliorer et être compétitifs jusqu’en séries éliminatoires.»

Il se dit touché d’être le premier capitaine de l’équipe. «C’est un honneur d’être capitaine à 19 ans. Je suis encore en apprentissage et je vais travailler avec les gars pour m’améliorer et de transporter l’équipe à la victoire.»

Le Cité construction jouera son prochain match le samedi 7 octobre en recevant la visite de Lévis. Dès le lendemain, l’équipe entreprendra une série de six matchs sur la route par un arrêt à Montmagny.