L’Assurancia distance les 3L


Publié le 13 février 2017

Avec ses trois points en fin de semaine, Matthew Medley domine les pointeurs de l’Assurancia avec 11 buts et 24 passes pour 35 points.

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Après une performance peu convaincante la veille dans une défaite de 5-3 devant les Prédateurs de Laval, l’Assurancia de Thetford avait besoin d’une victoire samedi face aux 3L de Rivière-du-Loup. Son gain de 5-2 a permis à la troupe de Bobby Baril de consolider sa quatrième place au classement cinq points devant la formation louperivoise qui encaissait un quatrième revers de suite.

Yanick Lehoux, qui a marqué le premier but des siens en plus d’en préparer deux autres, avait le sourire facile après la rencontre. «Nous avons joué un bon match. On était plus ou moins satisfait de notre performance de vendredi et quand on joue deux matchs en deux soirs, on a toujours comme objectif de ne pas perdre les deux», a révélé la première étoile de la rencontre.

Ce denier a évolué en compagnie de Billy Lacasse et Olivier Croteau avec qui il s’entend bien. «Ce sont des gars qui travaillent fort et qui gardent ça simple. Je sais où ils sont placés et dans ce temps-là, c’est plus facile pour moi. Je peux faire un bon travail en leur remettant la rondelle et bien me placer pour la recevoir. Il y a une bonne chimie entre nous et c’est plaisant de jouer avec ces deux gars.»

Le jeu de puissance, qui avait connu un passage à vide dans les cinq rencontres précédentes, a produit deux buts importants en deuxième période. «Ce sont deux buts qui nous ont permis de nous échapper», de dire Bobby Baril qui a vu son équipe dominer 22-4 au chapitre des lancers dans cet engagement. Au total dans la partie, l’Assurancia a eu le meilleur 42-25.

On n’avait pas de victoire ici cette année et on vient de le faire d’une belle façon Bobby Baril

Revers contre les Prédateurs

Vendredi, l’Assurancia n’a pas joué un grand match devant ses partisans et les Prédateurs de Laval se sont imposés par la marque de 5-3. L’Assurancia a constamment joué du hockey de rattrapage en comblant trois écarts d’un but. Francis Wathier a brisé l’égalité de 3-3 au dernier tiers et son but a fait la différence.

Une défaite qui a laissé un goût amer au capitaine Sébastien Courcelles. «On a marqué un gros but en fin de deuxième qui nous a gardés dans le match pour s’en aller en troisième période. Après ça, c’est un peu un manque d’efforts. Les Prédateurs jouent pour une place dans les séries et ils voulaient la victoire plus que nous.»

Ce dernier a pointé le jeu puissance pour la défaite qui n’a généré qu’un but en huit occasions. «C’est une facette de notre jeu qu’il faut améliorer. Avec le peu de parties qu’il nous reste, c’est comme un décompte jusqu’aux séries. Mais on ne peut pas se permettre de perdre contre un club comme ça et aller battre Sorel-Tracy chez eux. On est capables de battre les clubs en avant de nous et incapables de battre ceux qui sont en arrière.»

Marquis et 3L au programme

L’Assurancia n’aura pas une fin de semaine facile où il aura encore à disputer deux matchs en 24 heures. Vendredi, il affrontera les Maquis à Jonquière. Ce sera le septième affrontement entre les deux équipes cette saison et les meneurs au classement ont remporté jusqu’ici quatre victoires contre deux échecs. Lors de leur dernier passage au Saguenay le 27 janvier, l’Assurancia s’est incliné 6-1.

Le lendemain, les 3L de Rivière-du-Loup seront de passage au Centre Mario Gosselin. Une victoire de l’Assurancia lui permettrait de concrétiser sa place en quatrième position. Après ces deux rencontres, les hommes de Bobby Baril n’auront plus que quatre parties à disputer en saison régulière.