Victoire par jeu blanc de l’Assurancia


Publié le 21 février 2017

Gabriel Girard a remporté la victoire à ses trois derniers départs où il a conservé une moyenne de buts alloués de 1.33 et un taux d’efficacité de .957.

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

Quand on parle d’un match de quatre points dans le jargon du hockey, celui de samedi au Centre Mario Gosselin entre l’Assurancia de Thetford et les 3L de Rivière-du-Loup en était un. Avant la rencontre, la troupe de Bobby Baril détenait une avance de trois points sur les 3L au quatrième rang du classement. Une défaite et les visiteurs s’approchaient à un seul point, mais la victoire de 4-0 a permis aux Thefordois de gonfler à cinq points leur avance sur la formation du Bas-Saint-Laurent.

Auteur des deux premiers buts des siens, Pierre-Luc Émond savourait cette victoire. «On savait l’importance de cette partie contre Rivière-du-Loup surtout avec le classement serré et que vendredi, ils avaient pris deux points sur nous. On est excessivement content du déroulement de la rencontre.»

Le trio qu’il complétait avec Nicolas Pard et Sébastien Courcelles a récolté un total de huit points dans ce match important. «On se complète bien. Les trois, on a beaucoup de vitesse. On aime travailler fort dans le bas de zone, toutefois le crédit va à tout le monde sur le trio et c’est vraiment agréable de jouer ensemble», de mentionner la première étoile de la partie.

Gabriel Girard, qui a repoussé les 32 lancers des 3L, considérait avoir eu la vie facile. «On ne leur a donné aucune chance de marquer et on a super bien joué défensivement. Quand il y a eu des retours de lancers, les défenseurs étaient toujours là. Oui j’ai eu un blanchissage, mais je pense que ç’a été ma partie la plus facile à jouer cette année», d’avouer celui qui a signé son deuxième jeu blanc de la saison.

Une bonne partie de nos succès depuis les Fêtes revient à nos gardiens Pierre-Luc Émond

L’homme aux grosses jambières a apprécié la façon dont l’équipe s’est comportée face aux 3L. «On a respecté le plan de match. On a joué d’une façon serrée. Quand nous avons eu quelques difficultés, on n’a pas paniqué. On s’est contenté de rester dans l’enclave sans courir partout et ç’a fait une grosse différence.»

Défaite à Jonquière

Vendredi, l’Assurancia a amorcé sa fin de semaine en s’inclinant 3-2 devant les Marquis à Jonquière, les champions de la saison régulière. L’Assurancia s’est bien battu alors que c’était l’égalité 1-1 après 40 minutes de jeu. «On était bien parti, mais on a peut-être pensé qu’on avait la victoire en poche. On a manqué des occasions en début de troisième et après ça, on a croulé et ils ont pris l'initiative avec leurs deux buts importants», a expliqué l’attaquant Maxime Lecours.

De son côté, le gardien Jean-Philippe Levasseur, qui n’avait rien à se reprocher avec 33 arrêts, a parlé de l’opportunisme des Marquis. «En général, on a quand même joué une bonne partie. Ça aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. C’était 1-1 après deux périodes. Ils ont été plus opportunistes que nous en troisième et c’est ça qui a fait la différence.»

Le potier a fait valoir que l’indiscipline de l’équipe au dernier tiers n’a pas aidé. «Nous avons eu quelques punitions coûteuses en troisième période, mais on doit apprendre de cette situation et surtout que c’est une chose qui ne doit pas arriver en séries.»

Prochain week-end

Pour une troisième fin de semaine de suite, l’Assurancia disputera deux matchs en 24 heures. Vendredi, il visitera les Prédateurs à Laval avant d’accueillir samedi les Éperviers de Sorel-Tracy.

La partie de vendredi marquera le retour d’Olivier Croteau dans la formation. Ce dernier a été suspendu une rencontre pour avoir dardé un joueur des Marquis de Jonquière lors de la troisième période dans le revers de vendredi dernier.