L’Assurancia à une victoire du carré d’as


Publié le 20 mars 2017

À son retour au jeu la fin de semaine dernière, l'attaquant Alexandre Tremblay a marqué un but et amassé deux passes en deux matchs.

©Photo TC Media - Jean-Hugo Savard

En l’emportant 4-2 samedi soir sur le Cool-FM de St-Georges, l’Assurancia de Thetford a pris les devants 3-1 dans sa série quatre de sept et n’est plus qu’à une seule victoire d’accéder à la demi-finale de la Ligue nord-américaine de hockey.

Alexandre Tremblay a parlé d’un effort collectif pour expliquer ce troisième gain. «Hier (vendredi), on n’a pas joué un mauvais match, mais on n'en a pas fait assez. Ce soir (samedi), on était les premiers sur la rondelle, on sortait avec la rondelle dans nos batailles à un contre un et c’est pour ça qu’on a gagné.»

Avant les rencontres de la fin de semaine, celui qui avait raté les 17 derniers matchs de la saison régulière et les deux premiers de la série a marqué un but de toute beauté à trois minutes de la fin du premier vingt permettant aux siens de retraiter avec une avance d’un but.

«Sylvain Dufresne a fait un beau jeu défensif et j’ai pris la rondelle alors que j’étais à pleine vitesse. Le défenseur adverse a tenté de revenir, mais il est entré en collision avec son coéquipier et j’ai pu parvenir seul devant le gardien.»

Inactif depuis le 23 décembre, Alexandre Tremblay n’a pas semblé souffrir de son retour au jeu. «J’aurais pensé que ce serait difficile au niveau du cardio, mais c’est ce que j’ai trouvé le plus facile. Même si je ne pouvais chausser les patins, j’avais la chance de pouvoir m’entraîner, donc pour l’endurance, ça m’a aidé. Je dirais que ça m’a rattrapé dans la première période samedi, mais en série, c’est de garder ça le plus simple possible et l’adrénaline fait le travail aussi.»

Le jeu de puissance se met en marche

Au cours de la fin semaine, l’Assurancia a inscrit ses deux premiers buts en avantage numérique des présentes séries par l’entremise de Matthew Medley. Dans les deux matchs précédents, l’attaque massive avait été blanchie en 15 occasions.

Pour Alexandre Tremblay, le travail de l’adversaire y est pour quelque chose. «Ils jouent bien en restant dans les lignes de tir. Il faut bien bouger la rondelle. On a toujours une passe ou deux où la rondelle commence à sauter, donc c’est une passe qui n’est pas directe, ce qui leur permet de nous mettre sous pression et après on doit se réinstaller. Il faut que chacune de nos passes soit bien exécutée, sinon, on est dans le trouble.»

On s’en va chez eux et ils vont sortir fort Alexandre Tremblay

Défaite à St-Georges

Vendredi, l’Assurancia a subi un échec de 4-3 au Centre sportif Lacroix-Dutil. Le moment marquant de la partie est survenu à mi-chemin de la période médiane quand les locaux ont comblé un écart de 2-0 avec deux buts en 20 secondes. Ils en ont ajouté un troisième avant la fin de l’engagement pour prendre l’avance. Tirant de l’arrière 4-2, Matthew Medley a marqué le troisième filet des siens avec six minutes au dernier tiers, mais l’Assurancia n’est jamais parvenu à créer l’égalité.

Cinquième match mercredi

L’Assurancia pourrait accéder dès mercredi à la série demi-finale en remportant son duel à St-Georges. Alexandre Tremblay prévient qu’il leur faudra être prêts. «On leur a redonné de l’espoir vendredi, mais on s’est dit qu’il ne fallait pas que ça continue et on est parvenu à le faire samedi. Mais c’est la quatrième qui est toujours la plus difficile à aller chercher. Il va falloir être prêt et bien exécuter nos jeux comme gagner nos batailles un contre un. Si on fait ça, on va gagner.»