Sections

Assurancia-Éperviers : la série est égale 2-2


Publié le 17 avril 2017

Maxime Lecours a préparé deux buts dans la victoire de samedi, dont celui de Marc-Olivier Mimar en prolongation.

©Photo TC Media – Jean-Hugo Savard

Après sa défaite de vendredi, l’Assurancia de Thetford se devait de l’emporter samedi à domicile pour éviter de se retrouver le dos au mur avec un retard de 1-3 dans la série. Heureusement, Marc-Olivier Mimar a joué les héros en déjouant Karel St-Laurent après 7:21 en première prolongation, permettant à l’Assurancia de remporter une victoire de 3-2 et de créer l’égalité 2-2 dans la série demi-finale.

Maxime Lecours a orchestré le but vainqueur en refilant la rondelle à Mimar à la ligne bleue adverse. «Tout est parti de notre zone avec un gros jeu de nos défenseurs suivi de quelques petites passes et en une fraction de seconde, on était déjà rendus dans l’autre zone et Marc-Olivier a touché la cible. Ç’a été tout un soulagement de le voir marquer surtout en prolongation», a commenté le numéro 19.

Il fallait gagner ce match-là pour revenir dans la série

Maxime Lecours

L’Assurancia avait vu les Éperviers niveler le pointage avec 33 secondes à faire en temps règlementaire. Maxime Lecours a admis qu’il y avait une certaine nervosité dans le vestiaire entre la troisième période et le début de la prolongation «On était très nerveux. On pense toujours au scénario contraire où on accorde le but, mais on voulait cette victoire et on était en même temps confiant d’aller chercher ce match à la maison.»

Depuis qu’il s’est amené en relève de Charles Corsi après une période dans la rencontre numéro un, Karel St-Laurent brille avec une moyenne de 1,58 (six buts accordés) et un taux d’efficacité de .953 en un peu plus de trois parties. «Il faut mettre un peu plus de trafic devant lui, mais les Éperviers jouent mieux défensivement que lors du premier match, ce qui rend la situation plus compliquée de mettre des lancers au filet. On doit continuer de travailler fort dans le bas de la zone et ça va finir par être payant», a mentionné Maxime Lecours.

Défaite à Sorel-Tracy

Vendredi, l’Assurancia a amorcé le week-end pascal par une défaite de 3-1. Un match considéré par l’état-major de l’équipe comme étant le pire disputé jusqu’à maintenant dans les séries par la formation thetfordoise. Maxime Lecours était d’accord avec cette affirmation.

«On ne s’est pas présentés. Nous avons été indisciplinés, ce qui a fait une grosse différence. Après la rencontre, on s’est parlé et on est tous arrivés prêts pour le match de samedi qu’on voulait gagner devant nos partisans.»

Dès le départ, on n‘a pas senti l’intensité qui caractérise l’équipe depuis le début des séries. «Ils sont arrivés prêts et ils voulaient gagner plus que nous. On a baissé les bras et on s’est laissé battre. Il y avait de la frustration et ce n’était pas plaisant.»

Ça repart mercredi

La série reprend mercredi soir (19 avril) avec la présentation du cinquième match. «Ça va être un match important où il va falloir être prêt. L’émotion va être à son comble et on a prouvé samedi avec notre grosse victoire qu’on peut aller gagner un autre match à Sorel-Tracy pour reprendre l’avance dans la série.»

La sixième partie sera présentée vendredi au Centre Mario Gosselin à 20 h 30 et si un septième match est nécessaire, il sera disputé dimanche à 19 h à Sorel-Tracy.