André Plante publie son autobiographie

André Plante publie son autobiographie

André Plante accompagné de son équipe de travail.

L’autobiographie d’André Plante, intitulée Calvacades, a été publiée le 26 octobre dernier, soit en même temps que ses parents et amis soulignaient son anniversaire de naissance.

« Chaque jour, chacun de nous se lève, enfourche la vie et chevauche de par le monde en compagnie de l’humanité. » C’est ainsi qu’André Plante aime présenter son œuvre. Il y partage des moments de son histoire dans un style vivant où l’humour fait des clins d’œil aux anecdotes. Comme il le dit si bien : « Écrire, ça fait réfléchir! Qu’est-ce que la vérité et comment on l’organise? C’est un point de vue que l’on offre, c’est un apprentissage que l’on fait sur soi à travers cette réflexion. »

 

M. plante voulait d’abord que sa mère écrive les anecdotes qu’elle racontait au sujet des gens de Saint-Honoré-de-Shenley, où il est né. Cependant, comme la main maternelle tremblait trop, il a repris le rêve et adapté le projet à ses propres souvenirs. Son équipe de travail était formée des participantes au programme Je me raconte, parrainé par le Centre universitaire des Appalaches.

 

C’est dans les ateliers des Reliures des Appalaches de Thetford, qu’Alexandra Paquet, la fille de Jean-Claude et propriétaire, a imprimé, assemblé et relié Cavalcades au grand bonheur de l’auteur qui a profité d’une belle collaboration.

 

Selon Jean-Claude Paquet, un ami d’André, son bouquin est une œuvre d’art qui allie les deux passions de l’auteur, l’écriture et le dessin. Tous les proches d’André sont heureux et fiers de lui car il a su relever ce beau défi : prendre un rêve et le mener jusqu’à sa réalisation achevée. Bravo André!

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des