Consolidation de 65 emplois à Thetford Mines

Consolidation de 65 emplois à Thetford Mines

Christian Mercier et Alain Charest ont procédé à l'acquisition de Systèmes CVT et produits connexes avec la collaboration de Fondaction.

L’entreprise CVTech, du secteur Systèmes CVT et produits connexes, auparavant la division véhicule du Groupe CVTech, a été acquise le 16 octobre dernier. La transaction, chiffrée à 17,3 millions $, a été rendue possible grâce à la collaboration financière de Fondaction ainsi que de deux anciens cadres, Alain Charest et Christian Mercier. 

Le Groupe CVTech songeait depuis 2009 à se défaire de sa division Systèmes CVT et produits connexes, dédiée aux véhicules utilitaires et récréatifs. La crainte que la division ne soit vendue à des intérêts étrangers n’est plus : CVTech demeurera au Québec et les emplois seront maintenus. Les 65 employés de CVTech AAB, localisée à Thetford Mines, peuvent donc se réjouir de cette nouvelle.

 

Le Groupe CVTech était auparavant formé d’un secteur véhicules (CVT et produits connexes, dont CVTech fait partie) et d’un secteur énergie (pylônes électriques lignes de transport, etc.). Suite aux pressions du marché et aux recommandations des courtiers, le Groupe a décidé de se départir de sa division véhicule pour se concentrer exclusivement sur sa division énergie. « Ce premier secteur était très modeste comparativement au secteur énergie : en 2011 il n’équivalait qu’à 7,5% du chiffre d’affaires du Groupe », a précisé Alain Charest en entrevue téléphonique.

 

Dans les deux dernières années, plusieurs candidats potentiels se sont manifestés pour acquérir la division. Parmi ceux-ci, des acheteurs étrangers s’étaient montrés très intéressés. « On ne sait jamais comment ça peut tourner une acquisition étrangère. Ça peut se transformer en transfert, en fermeture ou encore en délocalisation », a-t-il affirmé. Alain Charest et Christian Mercier, deux anciens dirigeants de CVTech, ont finalement procédé à l’achat de Systèmes CVT et produits connexes qui regroupe les entreprises CVTech AAB, localisée à Thetford Mines ainsi que CVTech IBC et CVTech R&D toutes deux localisées à Drummondville.

 

Les nouveaux propriétaires désiraient conserver les entreprises thetfordoise et drummondvilloises afin de maintenir les emplois et de continuer à assurer leur présence en sol québécois. CVTech AAB, IBC et R&D ont donc été fusionnées pour former la nouvelle corporation CVTech Inc., dont Alain Charest devient le président. « Au plan juridique, il ne s’agit que d’une seule entité, mais nous conserverons les dénominations sociales pour faciliter les relations avec les clients », a-t-il mentionné.

 

Des objectifs de rendement élevés

 

Plusieurs projets pour développer davantage l’usine thetfordoise, qui fournit plusieurs emplois dans le domaine du réusinage de moteurs, ont été mis sur la table. « Entre autres, un centre de distribution pour l’expédition vers les États-Unis est en cours d’implantation pour favoriser la création de nouveaux emplois. Nous aimerions également doubler le chiffre d’affaires de l’usine thetfordoise d’ici les prochaines années », a partagé M. Charest.

 

Les dirigeants souhaitent effectuer une diversification géographique de leur territoire de ventes et élargir leur gamme de produits. « Auparavant, notre offre de produits était surtout concentrée sur les conditions hivernales. Maintenant, nous tentons de développer des produits pour toutes les saisons afin d’être moins dépendants de la neige et étendre nos marchés à l’international », a indiqué le président.

 

Cette acquisition ne change cependant pas vraiment la continuité des affaires de l’entreprise. « La phase d’acquisition était en cours depuis trois ans. Nous gérions déjà l’entreprise comme si elle nous appartenait car nous étions dans le processus. Cependant, nous avons maintenant les coudées franches pour aller de l’avant avec de nouveaux projets », a-t-il assuré.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des