El Roux Style : étoile montante du hip-hop québécois

El Roux Style : étoile montante du hip-hop québécois
André-Philippe Côté

(Thetford Mines) André-Philippe Côté, alias El Roux Style (ERS), originaire de St-Ferdinand et maintenant résident de Québec, a remporté la toute première compétition de Rap Académie, le 30 novembre dernier. 

ERS a commencé à écrire des rimes lorsqu’il était en cinquième secondaire. En 2007, il a remporté la finale de Secondaire en spectacle de la Polyvalente de Black Lake grâce à une de ses compositions hip-hop. « En gagnant ce concours, j’ai vu que c’était intéressant parce que le monde aimait ça. Mais comme il est difficile de percer dans cette industrie au Québec, j’ai un peu lâché prise. Ensuite, quand j’ai entendu parler de Rap Académie, j’ai immédiatement embarqué sans savoir à quoi m’attendre. Je ne pensais pas me rendre jusqu’au bout », a affirmé ERS en entrevue téléphonique.

 

Une compétition d’envergure

 

Un peu à l’image de Star Académie, cette compétition en diffusion web rassemblait des chanteurs à la recherche d’une tribune pour se produire et tenter d’entrer dans l’industrie du disque. La performance des artistes était jugée sur la base du vote des amateurs et de l’évaluation de juges influents dans le monde du hip-hop, par exemple Ironik et Ruffneck. « Le concept existait déjà depuis longtemps, mais seulement sous la forme de « battle », soit des un-contre-un. Les organisateurs ont proposé une nouvelle formule et ont été très surpris de la popularité de leur idée. C’est devenu un véritable événement car ils ont reçu une centaine d’inscriptions d’artistes francophones et anglophones provenant d’un peu partout au Québec », a-t-il précisé.

 

Au total, seulement 19 participants ont été retenus. La compétition a été étalée sur environ trois mois, à raison d’un round aux deux semaines. Pour l’emporter, les artistes devaient écrire six chansons, une à la fois, en respectant un thème particulier. « Afin de me démarquer, j’ai produit un vidéoclip pour chacune de mes chansons grâce à l’aide de mon frère, Jérôme côté. J’ai été le seul à accomplir cet exploit et, au fil du tournoi, les autres artistes ont compris qu’ils devaient faire de même pour rivaliser », a assuré le rappeur de 22 ans.

 

Une superbe visibilité

 

La finale de Rap Académie a reçu environ 10 000 clics en quatre jours sur You Tube. Pour ce qui est du premier round d’ERS, il a maintenant dépassé à lui seul les 20 000 visionnements. « Je me suis inscrit à ce tournoi-là pour la visibilité, mais je ne m’attendais pas à ce que ça soit aussi énorme. Ce Star Académie « underground » est un excellent outil pour poursuivre ma carrière », a-t-il partagé.

 

ERS a reçu des prix très intéressants pour avoir remporté le tournoi : une entrevue radiophonique au 89,3 FM Montréal, le tournage d’un vidéoclip, trois échantillons instrumentaux, la production de son propre site web et un montant d’argent. « Je suis content d’avoir gagné et de recevoir des prix, mais le plus beau c’est maintenant de me faire reconnaître sur la rue et de savoir que j’ai des fans de partout en province. Au-delà de la popularité, les gens qui me connaissent personnellement sont fiers de moi et ça me fait chaud au cœur. En plus, cette épreuve m’a donné beaucoup d’expérience aux plans professionnel et personnel. J’ai entre autres appris à travailler sous pression, à stimuler ma créativité et à améliorer ma confiance en moi », a fait valoir le jeune artiste.

 

Voici trois des six vidéoclips d’ERS en version Youtube :

Le round 2 : https://www.youtube.com/watch?v=7kdorR4TNkQ

Le round 4 : https://www.youtube.com/watch?v=7v4IpRnhPO8

Le round 6 (finale) : https://www.youtube.com/watch?v=U-oYLAjky2g

 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des