Rires et délire au Cégep

Rires et délire au Cégep

Les représentants de L'A.G.É.C.T.

L’Association générale étudiante du Cégep de Thetford (A.G.É.C.T.), grâce à son dynamisme et sa créativité, a offert une fois de plus une superbe activité pour ses membres ainsi que le public général, le 22 janvier dernier à la salle Promutuel, soit un spectacle de l’humoriste Stéphane Fallu. 

L’objectif de cette activité était d’amasser des fonds pour financer le voyage au Costa Rica des étudiants du programme de sciences de la nature, par la vente de nourriture et de breuvages. L’activité a connu un franc succès puisque l’auditorium était rempli à pleine capacité, c’est-à-dire environ 300 spectateurs.

 

Un Stéphane Fallu énergique et moqueur

 

Pour l’occasion, Fallu proposait un numéro tout indiqué pour un auditoire de jeunes étudiants. Bien qu’âgé dans la quarantaine, l’humoriste a su conquérir son auditoire en racontant quelques anecdotes cocasses de son passage au cégep : « Les huit plus belles années de ma vie », a-t-il blagué dès son entrée sur scène.

 

Comme à l’habitude, son humour plutôt simple et léger, mais qui tire parfois sur l’absurdité et la vulgarité, a fait passer un bon moment aux spectateurs avides de gags inusités et loufoques. L’humoriste a également démontré des talents d’improvisation en interagissant avec la foule et en faisant même monter des membres de l’A.G.É.C.T. sur scène pendant sa prestation. Fallu a également réussi à adapter ses gags à la région : « On dirait que votre route a été dessinée par un enfant de cinq ans », a-t-il lancé en parlant du Chemin de Vimy, le détour de la Route 112.

 

Contrairement à ce que certains peuvent prétendre, Fallu est un humoriste intelligent et réfléchi. Il est capable de se livrer à des réflexions et d’adresser des critiques sociales qui font réagir, par exemple lorsqu’il se moque de l’attitude stéréotypée de certaines femmes ou qu’il imite des comportements désaxés répandus chez les hommes.

 

Une rencontre entre la philosophie et l’humour

 

Pour assurer la première partie du spectacle, l’A.G.É.C.T. a invité l’enseignant de philosophie Claude Doyon à performer. Aujourd’hui humoriste à ses heures, Claude œuvre dans le domaine de l’humour depuis plusieurs décennies, ayant déjà même participé au Festival Juste pour rire. Spécialiste des jeux de mots et des imitations, Claude en a mis plein la vue au public. Ceux qui le connaissaient ont certainement été confortés dans leur appréciation de l’enseignant-humoriste, tandis que ceux qui l’ont découvert ont sûrement été impressionnés par son talent.

 

Dans son numéro, Claude a étalé son vaste répertoire en imitant entre autres son classique « Pôpa et Môman de La P’tite Vie » (les deux personnages qui l’appuient lors de ses cours de philo), des humoristes tels que Daniel Lemire et Yvon Deschamps, des chanteurs comme Plume Latraverse et Dan Bigras, ou encore des personnalités comme Luc Plamondon et Claude Corbeil.

 

Au final, tous semblaient enchantés d’avoir assisté à ce spectacle : « J’ai particulièrement apprécié voir un de nos profs jouer la comédie, ça les rend plus accessibles. Quant à Fallu, je l’ai trouvé vraiment drôle, parfois un peu vulgaire, mais je crois que ça avait sa place ici. Un show d’humour en début de session ça fait du bien, ça relâche la pression », a confirmé Marie-Éve Ouellette, étudiante en technique d’éducation spécialisée.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des