Alex Bourret heureux de joindre les rangs de l’Isothermic

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau

THETFORD – À quelques heures de la fin de la période des transactions dans la Ligue nord-américaine de hockey, l’Isothermic a envoyé l’attaquant Jean-François Laplante aux River Kings de Cornwall pour les services du centre Alex Bourret qui avait disputé deux rencontres dans l’uniforme bleu lors de la saison 2009-2010.

Si les partisans de l’équipe ont été surpris de l’échange, le principal intéressé ne l’a pas été. « Je m’en attendais dit-il. Ça faisait deux semaines que je ne jouais pas et je ne jouais pas beaucoup avant. J’avais parlé avec la direction (River Kings) et je savais ce qui était pour se passer », a indiqué le tout premier choix de l’encan 2002 dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Il se dit heureux de se joindre à l’Isothermic. « C’était une des places où je voulais aller. J’avais mentionné le nom de trois ou quatre équipes qui m’intéressaient plus que d’autres afin de me rapprocher de chez moi. Je suis vraiment content et je ne le regrette pas, surtout qu’ils ont une bonne équipe », d’affirmer le choix de première ronde des Thrashers d’Atlanta de la Ligue nationale de hockey en 2005.

Celui qui a récolté 44 buts et amassé 114 points à sa dernière saison junior avec les Cataractes de Shawinigan a participé aux deux victoires de l’Isothermic le week-end dernier sans s’inscrire à la feuille de pointage. Il n’est cependant pas inquiet pour la suite des choses. « Ce n’est jamais facile. Dans le match de vendredi, j’étais nerveux. Je voulais en faire trop. J’avais l’impression d’être partout sur la patinoire et de ne pas savoir vraiment ce qui se passait. Je pense que c’est normal mais ça va s’améliorer de match en match. »

Le directeur général Jean-Roberge a mentionné qu’il était déçu du départ de Jean-François Laplante, mais qu’il devait trouver un joueur de centre. « Nous avions une profondeur à l’aile avec l’arrivée cette année des jeunes comme Losier, Villemaire et Beauregard. Nous devions trouver un joueur de centre pour évoluer entre Sébastien Courcelles et Pierre-Luc Sleigher et qui peut aussi nous apporter de l’offensive. »

 

Cirque à Laval

Avec l’arrivée des Braves au Colisée de Laval, on semble vouloir recréer l’époque des Chiefs et redonner les lettres de noblesse à cet amphithéâtre surnommé le « House of pain ». Dans la rencontre de dimanche dernier, on a tenté du côté des Braves de provoquer ce genre d’attraction qui faisait jadis le délice des amateurs de l’endroit alors que tous les joueurs sur la patinoire ont jeté les gants après 66 secondes de jeu. Résultat : l’Isothermic s’est retrouvé privé de Guillaume Létourneau, Christophe Losier, Alexandre Beauregard et du gardien partant Jean-Philippe Levasseur.

Des événements qui ont choqué Stéphane Bourque qui a bien pesé ses mots dans une entrevue accordée à la radio locale pendant la partie. « C’est un cirque et moi, je n’embarque pas là-dedans. Je me demande pourquoi on fait du hockey, pourquoi on vient passer un dimanche soir à Laval pour voir des niaiseries comme ça. Je n’endosse pas ça et je ne ferai pas du hockey longtemps dans cette situation », a précisé le propriétaire et président de l’équipe.

 

Bloc-notes

L’Isothermic affronte le Cool FM à Saint-Georges vendredi dans son unique match du week-end. La troupe de Bobby Baril a remporté neuf de ses dix derniers matchs.

Dans les gains de 6-4 contre Saint-Georges de et 4-2 à Laval, Karl Gagné a amassé six points pour porter son total à 18 à ses neuf dernières parties. Ses 34 points lui confèrent maintenant le huitième rang des pointeurs de la ligue.

Alex Bourret endosse le chandail numéro 13 comme c’était le cas avec les River Kings. Steve Vandal a été le dernier à enfiler ce dossard avec l’Isothermic.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des