Georges Hamel s’éteint après un long combat contre le cancer

Par dallard
Georges Hamel s’éteint après un long combat contre le cancer
Le chanteur drummondvillois Georges Hamel a perdu sa bataille contre le cancer de la moelle osseuse. 

Le gentleman de la chanson country n’est plus. Après un long combat contre le cancer, l’auteur-compositeur-interprète drummondvillois Georges Hamel s’est éteint mercredi à 17 h 10, à l’Hôpital Sainte-Croix de Drummondville, où il avait été admis aux soins intensifs le week-end dernier. 

La nouvelle a été confirmée, jeudi, par sa compagnie de disques Tandem.mu. La famille fera connaître sous peu les détails entourant les funérailles.

Diagnostiqué d’un cancer de la moelle osseuse en 2009, Georges Hamel venait de lancer un 44e album, «Une fleur pour vous», qui soulignait ses 40 ans de carrière. L’opus s’était notamment hissé au sommet du palmarès des ventes au Québec.

À l’été 2013, Georges Hamel avait effectué un retour sur scène après quatre ans d’absence. Le chanteur combattait sans relâche la terrible maladie depuis. Les chansons de son nouvel album s’inspiraient beaucoup des souffrances et des inquiétudes qui l’avaient habité durant l’âpre bataille.

Ayant bien connu Georges Hamel, le directeur général de la Maison des arts Desjardins de Drummondville, Roland Janelle, a bien voulu rendre hommage au gentleman de la chanson country.

«Je suis surpris, oui et non. Je l’avais vu récemment en entrevue à TVA avec Denis Lévesque. Sa voix était très basse et il m’apparaissait très pâle. Je lui avais parlé il y a environ un mois : il avait été frappé d’une pneumonie durant le temps des Fêtes, son système immunitaire était donc plutôt faible», a-t-il confié.

«Nous avions alors parlé d’un projet pour septembre prochain qu’il devait présenter chez nous. Georges Hamel était un habitué de la Maison des arts à Drummondville. Il présentait un spectacle aux 18 mois. Il faisait d’ailleurs salle comble à chaque fois et souvent, durant deux soirées consécutives.»

«Je me souviens de lui comme d’un gentilhomme avec qui il était très facile de travailler. Il était d’une grande simplicité et il avait une grande valeur que je trouve très importante : le respect. Georges Hamel démontrait beaucoup de respect pour une salle de spectacle et il était très respectueux envers tout le monde», a louangé Roland Janelle.

Avec plus de deux millions d’albums vendus à travers le monde au cours de sa noble carrière, le gentleman de la chanson country a reçu plusieurs honneurs, notamment : quatre trophées Félix ainsi que la médaille de l’Assemblée nationale en 2009.

Pour faire germer «Une fleur pour vous», Georges Hamel avait spécialement fait appel à 12 artistes de différentes générations et de styles variés : Renée Martel, Laurence Jalbert, Brigitte Boisjoli, Marie-Denise Pelletier, Michel Louvain et Pierre Arseno, entre autres.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires