Denis Cadieux porte-couleur de Mon pays le Québec

Denis Cadieux porte-couleur de Mon pays le Québec
Denis Cadieux

LOTBINIÈRE-FRONTENAC – Le Thetfordois Denis Cadieux se présente sous la bannière de Mon pays le Québec, une formation politique souverainiste fondée en 2012 qui a dans ses rangs un total de six candidats pour la présente élection.

« Notre parti n’est ni à droite, ni à gauche. On est pour le peuple. On veut redonner le pouvoir au peuple et améliorer son pouvoir d’achat », a déclaré d’entrée de jeu Denis Cadieux.

Concernant les enjeux régionaux, le parti Mon pays le Québec, qui est dirigé par Claude Dupré, propose relancer l’industrie de l’amiante puisqu’il considère que les méthodes d’extraction sont sécuritaires.

 

Révolution fiscale

L’une des ambitions de Mon pays le Québec est d’abolir l’impôt sur le revenu et n’instituant qu’une seule taxe à la consommation qui s’élèverait à 29 %. « Comme ça, personne ne pourra faire d’évasion fiscale. Tout le monde paierait ses taxes. Et ceux qui gagnent 40 000 $ auront droit à une compensation », a fait part M. Cadieux.

« On veut aussi enlever les impôts aux entreprises pour favoriser le développement économique », a-t-il ajouté.

Comme son nom le dit, Mon pays le Québec veut faire la souveraineté du Québec, mais le recours au référendum est écarté. « On ne veut pas de référendum. La constitution n’a pas été signée par le Québec. En réalité, on est un peuple déjà séparé du reste du pays. Il faut se lever debout, c’est tout », a-t-il simplifié.

Denis Cadieux tient une fermette et travaille dans le domaine du télémarketing. Il ne détient pas de formation particulière ni d’expérience d’implication communautaire ou politique.

« Je veux que les gens puissent croire à nouveau en la démocratie. Je veux que les gens aillent voter et qu’ils comprennent que le changement est possible », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires