Route 112 : interruption des travaux pour la période de dégel

Les travaux de reconstruction de la Route 112 qui étaient en cours ont été suspendus en raison du début de la période de dégel. Jusqu’à ce moment, les travaux progressaient bien selon Richard Charpentier, directeur du ministère des Transports (MTQ) pour la Chaudière-Appalaches.

Les travaux des trois chantiers qui étaient en activité depuis plusieurs mois (secteurs boisé, des haldes et du pont) ont été interrompus le 31 mars en raison de l’ouverture de la période de restriction des charges transportées sur le réseau routier. Ils pourront reprendre le 30 mai.

 

Toujours 2015

Avant l’arrêt, les travaux avançaient sensiblement selon ce qui était attendu. L’échéancier pour l’ouverture du nouveau tronçon qui reliera Thetford Mines à Saint-Joseph-de-Coleraine sur une longueur d’une dizaine de kilomètres est maintenu pour l’automne 2015. Le projet évalué à plus de 100 M$ sera cependant finalisé en 2016 avec les travaux d’aménagement paysager.

 

Chantier supplémentaire

La reconstruction de la route ne suit pas exactement le cours prévu puisque le MTQ a modifié son plan de travail en ouvrant un sixième chantier, soit un deuxième pour le secteur des haldes. L’entrepreneur Couillard Construction qui était responsable du premier a maintenant terminé les travaux de déblai qui lui avaient été confiés, mais de nouvelles manipulations du même type s’imposent. « Il faut encore adoucir certaines pentes pour assurer la stabilité des haldes. Un nouveau contrat sera donc accordé », a précisé Richard Charpentier.

Les appels d’offres pour ce sixième chantier seront lancés dans les prochains jours. L’octroi du contrat devra d’abord être soumis à l’approbation du futur conseil des ministres. Il n’a pas été possible de confirmer auprès du MTQ si cette dépense imprévue allait conduire à un dépassement de la cible de 100 M$.

Quant au secteur du pont qui enjambera la rivière Bécancour près de l’usine d’épuration du secteur Black Lake, le haut fonctionnaire assure que la firme Grandmont & Fils a réussi à respecter son calendrier. « La construction des culées a pu être terminée avant la crue des eaux. Elles pourront bientôt accueillir les poutres qui soutiendront le tablier du pont. »

Concernant le secteur boisé qui s’étend sur le territoire de Coleraine, les opérations de mise en forme de la structure routière menées par Les Excavations Marchand & Fils semblaient progresser plus rapidement que ce qui était anticipé. « On pourra le constater plus tard ce printemps, mais même si c’est le cas l’échéancier global ne sera pas devancé », souligne le représentant du gouvernement.

 

À suivre

En ce qui a trait aux deux autres secteurs, urbain et minier, les appels d’offres seront lancés plus tard cette année. Les opérations de déblai devront être complétées avant que les travaux du secteur minier ne soient enclenchés.  

Le MTQ rencontrera de nouveau le comité de suivi local en mai ou en juin. La troisième édition du cyberbulletin « Le 112 » sera publiée par la suite et le COURRIER FRONTENAC pourra obtenir de nouvelles images.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires