Fin de la liaison Victo-Thetford : fermeture du terminus?

Fin de la liaison Victo-Thetford : fermeture du terminus?
Terminus de Thetford Mines

THETFORD – Le possible abandon de la liaison d’Orléans Express entre Thetford Mines et Victoriaville n’étonne pas Marco Tanguay, propriétaire du terminus, qui a vu sa clientèle considérablement diminuée. Si la liaison prend fin, il pourrait être forcé de mettre la clé dans la porte du terminus thetfordois.

« C’est sûr que la fermeture du terminus est une avenue que je devrai envisager. Si ce n’est plus rentable pour moi de le laisser ouvert, il n’y a rien que je pourrai y faire », déplore-t-il.

Le propriétaire affirme qu’il gardera le terminus ouvert jusqu’en décembre avec l’approbation de la Commission des transports du Québec (CTQ), mais il ne peut faire de promesse au-delà de cette date.

La fin de la liaison Thetford – Victo signifierait que seulement une liaison serait disponible au terminus, soit celle Thetford – Québec. Les personnes voulant aller jusqu’à Montréal seraient désormais contraintes de passer par Québec à un prix de transport deux fois plus élevé.

Pour aller à Montréal en passant par Victoriaville, il en coûte présentement 40 $ aux usagers alors qu’en passant par Québec, il leur en coûterait 82 $. L’autre option serait pour les clients de se rendre par leurs propres moyens à Victoriaville s’ils veulent prendre l’autobus pour Montréal et ses environs.

Il s’agit d’une situation qui pourrait être dommageable pour plusieurs étudiants du Cégep de Thetford. Marco Tanguay estime qu’environ une vingtaine d’entre eux utilisaient régulièrement ce moyen de transport. Il soutient que la perte de cette liaison interurbaine pourrait avoir un impact sur les étudiants quand viendra le temps de choisir leur Cégep.

De plus, M. Tanguay affirme que plusieurs clients proviennent également de la Beauce et que ceux-ci dépensent ici quand ils viennent prendre l’autobus. « La présence du terminus amène une clientèle de la Beauce qui vient aussi dans nos restaurants et magasins. Perdre le terminus, ça veut aussi dire perdre des visiteurs à Thetford Mines. »

Baisse de la clientèle

Depuis un peu plus de 20 ans, M. Tanguay a enregistré une diminution d’achalandage d’environ 75 % au terminus. « En 1991, on pouvait voir 24 autobus dans la cour chaque vendredi. Aujourd’hui, on en a environ six », explique-t-il.

Il attribue cette diminution en partie en raison des réseaux sociaux et des compagnies de covoiturage. « Avec les réseaux sociaux, les gens peuvent maintenant s’informer des transports par voiture disponibles pour aller à l’endroit qu’ils désirent », soutient le propriétaire du terminus.

Les personnes intéressées à faire part de leurs commentaires au sujet de cette question sont invitées à joindre la CTQ en visitant leur site Web au www.ctq.gouv.qc.ca.

À lire: Orléans Express veut abolir sa liaison Victo-Thetford

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires