La CSA dit non à Saint-Ferdinand

La CSA dit non à Saint-Ferdinand
Polyvalente de Black Lake

THETFORD. La Commission scolaire des Appalaches (CSA) rejette catégoriquement la demande de certains parents d’élèves du secondaire de Saint-Ferdinand d’envoyer leurs enfants à la Polyvalente La Samare de Plessisville.

« Avec un budget déficitaire, je vois mal comment nous pouvons nous priver de nos revenus et de la clientèle qui nous appartient. Des cadeaux, il n’y a aucune organisation qui nous en fait et je ne comprends pas pourquoi nous en ferons ailleurs. Les règles sont ce qu’elles sont. Il y a un territoire qui existe pour les commissions scolaires et il faut respecter cela », a mentionné le président de la CSA, Denis Langlois.

Ce dernier espère que les citoyens ne ramèneront pas le vieux débat de 1998 qui avait « déchiré » la population. Rappelons que plusieurs parents souhaitaient déjà, à cette époque, que leurs enfants puissent fréquenter l’établissement situé sur le territoire de la MRC de L’Érable.

« Nous offrons des services aussi bons que ceux des autres commissions scolaires et nos taux de réussite sont excellents. Dans Chaudière-Appalaches, la Polyvalente de Black Lake se classe parmi les meilleures alors on peut prétendre que nous offrons de bons services », a-t-il dit.

De son côté, le maire de Saint-Ferdinand, Rosaire Croteau, a mentionné au COURRIER FRONTENAC que son conseil ne souhaite pas partir en guerre contre la CSA. Dans le contexte budgétaire actuel, ce dernier s’attend toutefois à ce que la commission scolaire soit obligée, d’ici quelques années, de procéder à une importante restructuration.

« Advenant une fermeture de la Polyvalente de Black Lake, il est assuré que nous mettrons les efforts nécessaires pour envoyer nos jeunes dans la MRC de L’Érable », a précisé M. Croteau qui rejette l’idée que ces derniers puissent fréquenter la Polyvalente de Thetford ou celle de Disraeli.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires