Investissements de plus de 4 millions $ chez DSD International

THETFORD. L’entreprise DSD International de Thetford Mines procède à des travaux d’agrandissement à son usine située sur le Chemin de l’aéroport. Ce projet, qui se chiffre en millions $, permettra la création de plus d’une quinzaine d’emplois additionnels.

Cette compagnie se spécialise dans la fabrication et la vente de moules et de produits moulés par injection. D’ici le mois de décembre, la nouvelle superficie de 20 000 pieds carrés servira à l’entreposage des différents produits et permettra d’obtenir plus d’espaces dans le secteur de la production et de l’assemblage.

DSD International s’est mise à développer, depuis deux ans, des produits qui s’adressent aux producteurs acéricoles. Dès ce printemps, elle entend fabriquer des tubes ultra-flex toute saison permettant à l’eau provenant des érables de se rendre jusqu’à l’érablière. Cela nécessitera plus de 750 000 $ d’investissements et mettra à la disposition des consommateurs des produits de meilleure qualité.

La popularité de ses inventions justifie entre autres le projet d’expansion en cours. « Notre chiffre d’affaires est passé d’environ 2 millions $ à 11 millions $ depuis deux ans. Nous avons une progression qui est très rapide et les travaux vont nous permettre de poursuivre dans cette direction », a mentionné Léandre Vachon, vice-président à la recherche et au développement.

Il va sans dire que les affaires vont bien pour DSD, dont la majorité de ses clients sont basés aux États-Unis et dans le nord-est de l’Amérique. « C’est la deuxième année que les acériculteurs utilisent nos produits et ils sont enchantés. C’est bien beau vouloir vendre, mais si la personne qui l’utilise n’est pas heureuse, nous avons un problème », a ajouté M. Vachon.

L’an dernier, DSD International avait une dizaine de produits sur le marché pour les acériculteurs et ce nombre a grimpé à une trentaine cette année. Elle travaille à mettre en place un réseau de vendeurs qui couvrira le Canada, mais également les États-Unis. Ils sont actuellement une douzaine à l’emploi de l’entreprise.

L’importance des brevets

Le succès de l’entreprise thetfordoise repose sur le travail d’équipe, mais également sur les nombreux brevets qu’elle détient et qui sont essentiels pour se protéger de la compétition. « Nous fabriquons des produits qui n’existent pas et qui règlent un problème quelque part. Si tu n’obtiens pas un brevet, tu vas te faire copier », a confié M. Vachon.

La compagnie a d’ailleurs injecté environ 360 000 $ en brevets l’an dernier seulement. Elle a déposé quatre demandes de brevets pour ses produits en acériculture depuis un an au Canada et aux États-Unis. Les coûts s’élèvent à plus ou moins 12 000 $ par brevet et par pays.

Le saviez-vous?

DSD International a débuté ses opérations en 1987 afin de fabriquer et commercialiser le bec verseur sécuritaire destiné aux contenants portables pour l’essence et les produits chimiques. Il s’agit d’une invention de son président fondateur Léandre Vachon qui détient plus de 50 brevets pour ses produits.

L’entreprise a grandement diversifié ses activités et possède aujourd’hui une solide expertise dans le domaine du design, du moulage par injection des matières plastiques, de la fabrication de moules à injection, ainsi que de la conception de produits et logiciels horticoles. 

Le nombre d’employés à temps plein est passé de 33 en 2009 à 48 en 2010, pour franchir le cap des 120 employés en mars 2013.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires