Desserte policière : une décision dès lundi?

POLICE. Le conseil municipal de Thetford Mines pourrait voter sur le sort de la desserte policière lors de la prochaine assemblée publique. En effet, selon des informations obtenues par le COURRIER FRONTENAC, la décision pourrait être prise aussi tôt que le lundi 15 septembre.

Lors de la dernière assemblée publique, le maire Marc-Alexandre Brousseau avait d’ailleurs confirmé que la décision serait imminente. « La Sûreté du Québec (SQ) est venue nous voir en mai et nous avons posé des questions. Les réponses nous sont venues il y a quelques semaines. Le sujet a été discuté en Commission de la sécurité publique. Maintenant, nous pourrons livrer les informations au conseil (le lundi 8 septembre), puis on verra sa position ou s’il a besoin de plus d’information. À moins que les gens disent avoir des questions supplémentaires lors des discussions, nous pourrons décider rapidement », avait-il alors affirmé.

Les citoyens seront-ils consultés?

Le maire Brousseau affirme que la population sera informée, mais la Ville n’a pas encore choisi la façon de procéder. Il ne sait toutefois pas encore si les Thetfordois seront consultés. « C’est important de prendre la bonne décision et dans ce que l’on a à décider, c’est la tenue possible d’une consultation publique. Dans plusieurs autres dossiers, il n’y en a pas eu, mais je ne dis pas oui et je ne dis pas non », a-t-il raconté lors d’un échange.

Un sondage mis en ligne en début de semaine au www.courrierfrontenac.qc.ca démontre néanmoins que la population aimerait être consultée. En effet, en date du mardi 9 septembre, 78 % des répondants souhaitaient avoir leur mot à dire quant à l’avenir de la desserte policière à Thetford Mines.

Économies à Saint-Georges

Rappelons que depuis quelques années, il est question du transfert du service de police de la Sûreté municipale à celui de la SQ pour la Ville de Thetford Mines. Jusqu’à maintenant, aucune décision n’avait été prise en ce sens alors que de plus en plus de villes effectuent ce mouvement. Sainte-Marie-de-Beauce en 2014 et Saint-Georges en 2012 sont deux exemples de villes qui ont opté pour la SQ.

En avril dernier, la Ville de Saint-Georges faisait état d’économies encore plus importantes qu’elle le prévoyait. En effet, en 2013, Saint-Georges a réalisé des économies nettes totales de 1 020 908 $, soit 399 151 $ de plus que la prévision. En 2014, l’économie nette sera de 1 177 937 $, soit 470 732 $ de plus que l’estimé présenté à la population en 2012.

On peut donc se douter que ce sera également le cas pour Thetford Mines, bien qu’il n’ait pas encore été possible d’obtenir de tels chiffres auprès de la Ville. Le conseil devra également décider si les économies qu’on leur présentera en vaudront la peine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires