Concours d’œuvres d’art Desjardins : les prix du public sont dévoilés

THETFORD. Le Concours d’œuvres d’art Desjardins a connu son issue jeudi dernier 11 septembre alors qu’on procédait au dévoilement des onze Coups de cœur du public.

C’est à l’église de Saint-Joseph que s’est tenue la soirée couronnant la 11e édition de cet événement annuel. Au préalable, les visiteurs qui, durant l’été, s’étaient rendus au musée Marius-Barbeau avaient été invités à désigner l’œuvre de leur choix pour chacun des territoires intégrés au Concours.

Les gagnants des Coups de cœur ont vu leurs œuvres acquises pour un montant de 500 $ par leur CLD respectif. Pour sa part, le député de Beauce-Nord, André Spénard, s’est procuré, pour un montant similaire, l’œuvre qui a ravi la deuxième place sur son territoire. Quant aux deux commissions scolaires participantes, elles ont alloué une bourse de 50 $ à leurs artistes sélectionnés.

Cette année, le Concours avait pour thème Audace. Dans les semaines qui suivent,  toutes les œuvres gagnantes prendront la route dans le cadre d’une exposition itinérante à l’intérieur de la région Chaudière-Appalaches. L’horaire sera connu incessamment.

Un catalogue en mémoire

Pour souligner le 10e anniversaire du Concours, le musée Marius-Barbeau en collaboration avec la MRC Robert-Cliche et le ministère de la Culture et des Communications, a produit un catalogue qui reflète le parcours de l’événement. À ses débuts, en 2004, le Concours s’adressait uniquement aux artistes de Robert-Cliche. Avec les années, il a gagné tout le territoire de la région Chaudière-Appalaches.

Au fil des 77 pages, les lecteurs pourront revisiter chacune des éditions et y voir les 125 œuvres lauréates qui se sont démarquées auprès du public et du jury.

Pour Johanne Lessard, directrice générale du musée Marius-Barbeau, cette publication vient concrétiser un rêve. Elle précise : « Les artistes nous mentionnent souvent que le Concours d’œuvres d’art Desjardins est une source de motivation à sortir de leur zone de confort et à se surpasser. » Il est aussi un moyen d’enraciner la culture, l’identité et l’avenir d’une région, estime Mme Lessard.

Le catalogue a été produit au coût de 11 000 $ grâce à l’entente de développement culturel entre la MRC Robert-Cliche et le ministère de la Culture et des Communications. Jusqu’au 30 septembre, les personnes intéressées pourront s’en procurer un exemplaire au coût de 20 $. Après, il sera offert au montant de 25 $. La publication est disponible au Musée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires