Sentence attendue pour un agresseur sexuel de la région

Sentence attendue pour un agresseur sexuel de la région
Palais de justice de Thetford Mines

THETFORD. Le prononcé de la sentence dans le dossier du sexagénaire originaire de la MRC des Appalaches ayant violé ses deux sœurs au milieu des années 60 est prévu le 15 janvier prochain.

La Couronne réclame à la juge Chantale Pelletier de la Cour du Québec une peine de détention ferme de trois ans, tandis que l’avocat de la défense propose 18 mois dans la collectivité.

Rappelons que l’individu devait au départ répondre à huit chefs d’accusation pour inceste, attentat à la pudeur, viol et avoir eu des rapports sexuels avec des personnes âgées de moins de 16 ans, mais plus de 14 ans. La juge Pelletier a toutefois basé son verdict sur les deux accusations de viol à la suite d’un procès qui a pris fin au début du mois de juillet.

Un interdit de publication nous empêche de divulguer davantage de précisions sur l’accusé et les événements afin de ne pas identifier les victimes.

À lire aussi : Jugé coupable après 50 ans pour le viol de ses deux sœurs

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des