L’Isothermic remporte le championnat devant ses partisans

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau

HOCKEY. L’Isothermic de Thetford Mines n’a pas lésiné pour régler le sort des Éperviers de Sorel-Tracy en quatre matchs samedi soir. Devant plus de 2500 spectateurs au Centre Mario Gosselin, la troupe de Bobby Baril l’a emporté 5-3 pour ainsi obtenir son deuxième titre en quatre ans, mais son premier en 19 ans d’histoire devant ses partisans.

Avec une confortable avance de 4-0 après deux périodes, Étienne Brodeur a donné des sueurs froides quand il a inscrit trois buts en deux minutes, rétrécissant l’écart à un seul filet avec encore 12 minutes à jouer. On a pu assister à une fin de match excitante et Nicolas Corbeil a soulevé le public quand il a lancé dans une cage déserte pour concrétiser la victoire ultime.

«C’était naturel, on était à 20 minutes d’un championnat avec une avance de quatre buts. Par contre, quand c’est venu 4-3, on s’est ressaisis pour remporter la victoire et c’est ce qui est important», de signaler le capitaine Sébastien Courcelles pour expliquer le relâchement en troisième période.

Pour ce dernier, cette deuxième coupe a un cachet spécial. «Celle-là veut dire beaucoup parce qu’il en reste moins (des années) qu’il y en avait, a-t-il évoqué avec l’émotion à fleur de peau. C’est très difficile de toujours performer, par contre, je suis super fier des 22 gars de cette équipe.» Questionné s’il pouvait avoir disputé son dernier match, il n’a pas voulu élaborer sur le sujet. «On va savourer celle-là et on prendra une décision par la suite», a-t-il dit.

Désigné joueur par excellence des séries, le gardien Gabriel Girard ne pouvait espérer meilleur scénario. «On ne pouvait pas finir l’année sur une meilleure note. Quand tu commences une année, le but, c’est de gagner la coupe. Notre objectif, c’était de remporter ici à Thetford Mines pour faire plaisir à nos partisans et je pense que c’est mission accomplie», de souligner celui qui a soulevé la Coupe Memorial en 2012 dans l’uniforme des Cataractes de Shawinigan.

À sa première saison complète avec l’Isothermic, Maxime Lecours a eu son mot à dire dans cette finale avec quatre buts importants, dont celui qui a donné la victoire en prolongation dans le troisième affrontement vendredi. «J’ai donné tout ce que j’avais à donner. Les résultats sont venus avec l’effort.»

Le gardien auxiliaire Jean-Philippe Levasseur savourait pleinement ce moment. «C’est la première fois de ma carrière que je gagne un championnat des séries éliminatoires. C’est incroyable, je n’ai pas de mots pour expliquer ma joie. Je n’ai pas commencé la plupart des matchs, toutefois, je me suis toujours senti impliqué et j’ai fait le travail quand c’était le temps», de mentionner le portier qui a été parfait sur 26 lancers après être venu en relève de Gabriel Girard lors du troisième match de cette série.

À sa première saison avec l’Isothermic, le vétéran Éric Fortier n’en revenait pas. «C’est fantastique et honnêtement, je ne pensais pas vivre cela. La dernière fois que j’ai gagné une coupe, ça fait neuf ans. C’est difficile de remporter un championnat et réussir à le faire à Thetford Mines devant ma famille, c’est magnifique.»

Du hockey à Thetford Mines à l’automne

Après toutes les rumeurs de vente et de transfert de la plus vieille concession de la Ligue nord-américaine de hockey, Stéphane Bourque a mentionné, sans le confirmer officiellement, qu’il y aurait encore du hockey à Thetford Mines. «Que ce soit avec ou sans moi, il va y avoir du hockey ici l’an prochain», a assuré le propriétaire de l’équipe après cette victoire historique.

Sans vouloir en dire plus, il a plutôt adressé des louanges à ceux qui l’entourent. «Depuis quatre ans, nous avons bâti une équipe compétitive et une équipe de séries. Trois finales en quatre ans avec deux coupes, je lève mon chapeau aux gens autour de moi, mais aussi aux partisans et aux commanditaires qui sont présents année après année.»

Ce qu’ils ont dit au sujet de la foule

«Le septième joueur est important en séries et cette année, nos fans l’ont prouvé.» -Matthew Medley

«On voulait gagner devant nos partisans et on voulait leur offrir ce cadeau parce qu’ils le méritent.» -Nicolas Corbeil

«Je ne peux pas être plus satisfait.» -Stéphane Bourque

«Quand c’était 4-3, la foule a continué de nous encourager, ce qui nous a donné de l’énergie pour la fin.» -Éric Fortier

«La foule nous a supporté et nous devions ça à nos partisans qui nous appuis depuis toutes ces années.» -Pierre-Luc Sleigher

«La foule nous a donné un support incroyable et ça nous a donné des ailes à plusieurs occasions.» -Maxime Lecours

«C’était un scénario idéal avec un Centre Mario Gosselin rempli. Une foule de la sorte, ça nous a aidés.» -Guillaume Létourneau 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des