Un an de prison pour Karole-Anne Godbout

Un an de prison pour Karole-Anne Godbout
Karole-Anne Godbout reviendra en cour le 9 juin prochain. 

THETFORD – Karole-Anne Godbout a été condamnée par la juge de la Cour du Québec, Christine Gosselin, à un an de prison, le mardi 9 juin au palais de justice de Thetford Mines, après qu’elle ait plaidé coupable à plusieurs chefs d’accusations en janvier dernier.

La Thetfordoise de 24 ans s’était reconnue fautive sur des chefs de fraude, possession simple, possession en vue d’en faire le trafic et entrave au travail des policiers. Lors de sa comparution, elle a également été reconnue coupable de deux bris d’engagement pour ne pas avoir respecté les conditions de sa remise en liberté.

Étant donné qu’elle avait déjà purgé trois mois et dix jours de pénitencier avant de recevoir sa peine, il ne lui en restera à présent que huit mois et 20 jours à purger. Outre la prison, Godbout a reçu l’interdiction de posséder une arme à feu pendant dix ans et un échantillon de son ADN a été ordonné.

Rappelons que le 10 janvier 2014, les policiers de la Sûreté municipale de Thetford Mines procédaient à l’arrestation de Karole-Anne Godbout et Jonathan Daigle-Giguère. Les deux individus avaient volé une carte de guichet automatique et récupéré le NIP pour ensuite l’utiliser frauduleusement dans différents commerces pour des achats de moins de 5000 $.

De son côté, Jonathan Daigle-Giguère reviendra en cour le 14 septembre prochain pour la suite des procédures dans son dossier.

À lire: 

Un couple thetfordois accusé de supercherie et de possession de stupéfiants

Karole-Anne Godbout plaide coupable à plusieurs chefs

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires