Au fil des rounds – l’actualité de la boxe

Par Richard Cloutier
Au fil des rounds – l’actualité de la boxe
« Je suis de retour ! » a lancé Lucian Bute à la suite de sa victoire

« Les Québécois se cherchaient une raison de croire encore en Lucian Bute et ils l’ont eu ce soir », a lancé Yvon Michel à la suite de la victoire acquise en quatre rounds par l’ancien champion du monde IBF sur l’Italien Andrea Di Luisa (17-3-0). Il a fallu deux bons rounds à Lucian Bute (32-2-0), samedi soir au Centre Bell, pour démontrer à nouveau aux quelque 4000 spectateurs venus le voir, la fluidité et la vitesse d’exécution qui a été sa marque de commerce au fil des ans. Puis, il en est venu à dominer totalement son rival, champion de l’Union européenne des poids super-moyens, obligeant son coin à jeter la serviette.

« Je suis très fier de ma performance et je suis de retour, a lancé Lucian Bute après son combat. Passer 18 mois sans boxer n’a pas été facile, mais je n’ai jamais pensé que ma carrière était terminée. Cette pause m’a permis de guérir les blessures des trois dernières années. »

Avec cette victoire, Lucian Bute a répondu aux attentes de ses promoteurs et fait un pas en avant, mais il demeure difficile d’évaluer à quel point l’ancien champion est prêt pour se mesurer de nouveau à l’élite mondiale. Un combat de championnat du monde impliquant son ancienne ceinture mondiale, la couronne IBF des super-moyens, est tout de même évoqué pour le 31 octobre à Québec. Bute ferait alors face au champion en titre, le Britannique James DeGale (21-1-0). 

Eleider Alvarez ne l’a pas eu facile

 

Dans le principal combat de soutien de la soirée présenté par PBC dans une co-promotion du Groupe Yvon Michel et d’InterBox, le 15 août au Centre Bell, le montréalais Eleider Alvarez (18-0-0) a défendu avec succès sa couronne WBC Argent face au cogneur paraguayen Isidro Prieto (24-1-3), enregistrant la victoire par décision unanime des juges après avoir été ébranlé au sixième round.

« Oui ce combat a été très difficile, car ce que je voulais faire ne fonctionnait pas, alors j’ai beaucoup appris et je suis très fier, car ce fut au bout du compte une belle victoire », a lancé Alvarez à la suite de son combat.

 

Son entraîneur, Marc Ramsay, a renchéri : « Ce soir, nous avons  fait un peu le tour du jardin de ce qu’un boxeur doit apprendre dans un combat. Il a fallu changer rapidement notre plan de match, car son adversaire ne s’est pas présenté comme on le croyait, mais Eleider a bien réagi. Il est dans les sommets de sa division. »

Dans les autres combats, tous les favoris locaux ont remporté la victoire. Le Montréalais Yves Ulysse Jr (9-0-0) a passé le K.-O. au deuxième round à l’Ontarien résident de l’Alberta, Ryan Wagner (5-3-0). Le lourd Bogdan Dinu (13-0-0), issu tout comme Lucian Bute de la filière roumaine, a stoppé l’Américain Ed Perry (20-6-2) au deuxième round. Chez les mi-lourds, le Lavallois Erik Bazinyan (9-0-0) a passé le K.-O. à l’Allemand Lee-Anthony Spitzka (6-2-0) au troisième round.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

Le combat de championnat du monde unifié des poids moyens qui opposera le détenteur des titres WBA, IBO et WBC, Gennady Golovkin (33-0, 30 K.-O.), et le champion du monde IBF David Lemieux (34-2, 31 K.-O.) le 17 octobre prochain, a enregistré des records de vente à la billetterie du Madison Square Garden. La prévente de 6000 billets en deux jours aurait fracassé tous les records enregistrés par les événements de boxe présentés dans le mythique amphithéâtre. Les ventes auraient ensuite atteint 10 000 billets en trois jours.

Le montréalais Artur Beterbiev (9-0-0), un protégé de GYM, est toujours à la recherche d’un adversaire pour le combat éliminatoire des mi-lourds décrété par l’IBF. Après Bernard Hopkins (55-7-2) et le suédois Erik Skoglund (22-0-0), le promoteur Yvon Michel a confirmé que le Sud-africain Isaac Chilemba (24-2-2) avait aussi refusé de monter sur le ring avec Beterbiev. Selon Yvon Michel, l’Américain Sean Monaghan (25-0-0) est maintenant pressenti. Il aurait jusqu’au 18 août pour fournir sa réponse. Rappelons que le vainqueur deviendra aspirant obligatoire au titre IBF du champion du monde unifié (WBA, IBF et WBO) Sergey Kovalev (28-0-1).

Selon TVA Sports, l’aspirant mondial Jojo Dan (34-3-0) fera son retour sur le ring le 11 septembre prochain, à Toronto, alors qu’il se battrait en sous-carte du combat Adonis Stevenson et Thomas Karpency. Lors de son dernier duel, disputé au mois de mars en Angleterre, Jojo Dan s’est fait arrêter par le champion du monde Kell Brook. Outre Jojo Dan, il semble que le Montréalais natif de la Nouvelle-Écosse Custio Clayton (4-0-0), figurera lui aussi sur la carte torontoise du 11 septembre qui sera au Ricoh Coliseum de Toronto, dans une co-promotion du Groupe Yvon Michel  et de Global Legacy Boxing.

Le mi-lourd de Brossard Shakeel Phinn (3-1-0) a remporté son duel face au local Colato Boakye (0-3-0), le 11 août, au Woodbine Convention Hall de Toronto. Sur la même carte, l’Ontarien Samuel Vargas (22-2-1) a disposé de Ulises Jimenez (21-17-1) par T.K.-O. au deuxième round. Shakeel Phinn a maintenant rendez-vous avec Louis King (3-2-0), le 22 août, au Whitehall Athletic Club, de Whitehall dans l’État de New York.

Pour ne rien rater de l’actualité de la boxe au Québec et au Canada, suivez la couverture faite par Richard Cloutier via www.boxe-o-rama.com – Journaliste chez TC Media depuis 2011, Richard Cloutier couvre l’actualité de la boxe depuis près de 15 ans. Il a signé plusieurs ouvrages portant sur le sujet et est le seul journaliste québécois reconnu par la prestigieuse Boxing Writers Association of America.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des