«Cette élection est une question de leadership et d’expérience» – Luc Berthold

«Cette élection est une question de leadership et d’expérience» – Luc Berthold
Ghislain Dionne

POLITIQUE. Luc Berthold est devenu, le lundi 24 août, le premier candidat à déposer officiellement sa candidature auprès du directeur du scrutin de la circonscription de Mégantic-L’Érable, Claude Nadeau.

«Le 19 octobre prochain, les électeurs de Mégantic-L’Érable devront faire un choix crucial, car cette élection déterminera quel candidat a le leadership et l’expérience nécessaire pour rapidement se mettre au travail et agir pour le développement de toutes les municipalités de la circonscription», estime le candidat conservateur, Luc Berthold.

L’acte de candidature a été déposé, lundi après-midi, en présence de l’agente officielle de Luc Berthold, Doris Roberge, des membres de son équipe et de sa famille.

Au fil des sept années passées en tant que maire, Luc Berthold a été au cœur des grands dossiers de développement dans la région. Il a contribué au projet d’usine de filtration d’eau, à la réalisation du projet de Gazoduc Vallée-Jonction/Thetford, au projet de revitalisation municipale, au dossier de relocalisation de la route 112, au plan de développement du Centre historique de la mine King, à la création d’un fonds de 50 millions de dollars pour soutenir et encourager la diversification économique des collectivités tributaires du chrysotile. «L’économie a toujours été ma priorité et ce thème est au cœur de ma campagne, et de mon premier mandat comme député».

«Un seul chef a un leadership qui a fait ses preuves pour une économie plus forte et un Canada plus sécuritaire et c’est le premier ministre Stephen Harper. De son côté, Justin n’est tout simplement pas prêt à être premier ministre d’un pays du G7, sans compter que les Libéraux ont été à l’origine de la fin de l’industrie minière dans la MRC des Appalaches. Pour sa part, le NPD de Thomas Mulcair ruinerait notre économie avec des promesses creuses et dangereuses», a martelé le candidat conservateur.

«Dans les prochaines semaines, je vais parler d’économie, de familles, d’emplois et de sécurité. Je montrerai que le gouvernement conservateur est le seul gouvernement à ne pas avoir pigé dans les poches des contribuables pour traverser les périodes de crise économique comme celles des dernières années. Les gens dans toute la circonscription reconnaissaient le travail exemplaire qu’a fait Christian Paradis chez nous et je vais poursuivre dans ce sens. Aucun autre parti fédéral n’a jamais fait autant pour Mégantic-L’Érable que le parti conservateur», a conclu M. Berthold.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires