Élections fédérales 2015 : Delisle réagit aux propos de Berthold

Élections fédérales 2015 : Delisle réagit aux propos de Berthold
Jean-François Delisle

COMMUNIQUÉ. En visant Jean-François Delisle, candidat du NPD dans Mégantic-L’Érable, le candidat conservateur Luc Berthold a déclaré dans un communiqué de presse repris par le Courrier Frontenac, le mercredi 30 septembre, que «c’est irresponsable envers l’ensemble des intervenants de la région qui travaillent pour diversifier notre économie de laisser planer des doutes concernant la possible disparition du Fonds.» 

Selon le candidat Delisle, cette affirmation est fausse et facilement vérifiable. En effet, quelques jours plus tôt, la candidate NPD de Richmond-Arthabaska, Myriam Beaulieu, ainsi que Jean-François Delisle avaient justement déclaré par voie de communiqué que ce fonds était là pour rester.

M. Delisle avait alors dit : «Il est important de maintenir ces fonds afin de favoriser des investissements structurants pour les collectivités de nos régions». Cette mise au point avait été rendue nécessaire, car les élus de la municipalité d’Asbestos avaient interpellé la candidate de Richmond-Arthabaska sur cette question quelques jours plus tôt.

Réagissant aux propos de M. Berthold, Jean-François Delisle a déclaré : «Mis à part Luc Berthold, personne n’a pensé une seconde que nous laissions planer un doute sur le fond de 50 millions $. Au contraire, les gens qui m’en ont parlé se sont réjouis que le NPD prenne encore une fois des engagements clairs et transparents dans les enjeux régionaux. Ma campagne n’est pas orientée vers une campagne de désinformation comme le font si bien les conservateurs», a indiqué M. Delisle.

Ce dernier a fait savoir qu’il fait actuellement une campagne sur le terrain et proche de la population. «J’ai rencontré des milliers de personnes qui veulent un changement à Ottawa et une voix forte pour leur circonscription. Je suis cette voix. Nous n’allons pas faire une campagne de désinformation, nous allons continuer à parler du bilan des conservateurs et de nos engagements.»

«D’ici le 19 octobre, je ne vais pas jouer le jeu de la désinformation, car ce n’est pas ce que je suis et ce n’est pas ce que les citoyens de Mégantic-L’Érable s’attendent d’un député», de conclure M. Delisle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires