Le pont de fer sera remplacé par un nouveau tronçon

Photo de Claudia Fortier
Par Claudia Fortier

LAMBTON. Le pont de fer faisant le lien entre les deux côtés de la baie Sauvage sur la route 263 à Lambton sera refait au complet par le ministère des Transports dans les prochaines années.

C’est alors un autre pont situé à côté de celui déjà existant qui devrait être construit. Pour l’instant, le ministère affirme que le projet est en phase préliminaire et qu’un échéancier n’a pas encore été déterminé. Rencontré dans le cadre d’un autre reportage, le député de Mégantic, Ghislain Bolduc, avait toutefois affirmé que le nouveau pont pourrait être prêt en 2018.

L’actuel pont de fer date de l’année 1916 et nombreux entretiens et réparations ont été effectués depuis plusieurs années sur sa structure. Le ministère des Transports a toutefois tenu à préciser qu’il est encore sécuritaire et ne représente aucun danger pour la population.

La solution de refaire un pont neuf a plutôt été prise en raison de la difficulté de fermer celui déjà existant. En effet, le détour serait trop important pour le fermer pendant plusieurs semaines. Cela engendrerait un détour de plus de plusieurs dizaines de kilomètres pour passer de l’autre côté.

Un lien important

Pour le maire de Sainte-Praxède, Daniel Talbot, il s’agit d’une bonne nouvelle pour les citoyens de sa municipalité et de la région en raison de l’importance de ce lien. «Plusieurs industries se trouvent à Lambton et plusieurs personnes de chez nous travaillent là. Ils ont donc à passer par le pont de fer à de nombreuses reprises. Ce sera bon pour le tourisme aussi parce que beaucoup de gens de l’extérieur se promènent dans le coin en raison du lac, du Parc national de Frontenac et des chalets», a-t-il expliqué en entretien téléphonique avec le COURRIER FRONTENAC.

Selon lui, ce remplacement aurait dû être fait il y a déjà 20 ans. «Il y avait beaucoup de transporteurs lourds qui passaient là et le brisaient. Ce n’est pas drôle de les voir changer constamment les morceaux de bois et de fermer le pont à répétition», a-t-il soutenu.

M. Talbot espère également que le prochain pont ne contiendra pas seulement une voie comme l’actuel. «J’ose espérer qu’ils pensent à en faire un à deux voies! Les gens pensaient souvent à tort que ça passait deux véhicules à la fois. Mon épouse s’est fait rentrer dedans deux fois parce que des automobilistes pensaient que ça passait à deux», a-t-il raconté.

Le maire de Saint-Praxède a aussi précisé qu’il serait bon que le nouveau soit plus haut au-dessus de l’eau que le pont de fer en raison des nombreuses embarcations nautiques passant par là chaque été. «Même la patrouille nautique, qui doit veiller à la sécurité du lac, ne peut pas passer en dessous en début de saison en raison du haut niveau de l’eau. J’espère alors que ce sera aussi réfléchi par le ministère», a-t-il conclu.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des